Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Apple revisite son passé

iPad ProEn présentant l’iPhone voici quelques années, Steve Jobs avait souligné que personne n’avait envie d’utiliser un stylet sur un écran tactile et que le doigt était l’outil idéal, ne serait-ce que parce qu’on l’a toujours avec soi! Hier, pourtant, on a découvert l’Apple Pencil. Un nouveau coup de couteau dans le dos de l’ex- boss de l’entreprise? Même pas. Tout juste une logique adaptation à un marché en constante évolution.

Confronté à la baisse des ventes des tablettes, en général et de l’iPad en particulier, Apple se devait de réagir. Avec l’iPad Pro, ce n’est pas uniquement un superbe produit qui va débouler sur le marché, c’est d’abord et avant tout une arme puissante pour lutter contre la concurrence – et notamment le séduisant Surface Pro de Microsoft – et pour accentuer une présence dans le monde des entreprises en s’appuyant sur la partie software de IBM et de Cisco.

iPhone 6sDe leur côté, les nouveaux iPhone devraient continuer à engranger de nouveaux fans: les caractéristiques et fonctionnalités annoncées hier soir – écran 3D Touch, support 4K en vidéo,nouveau capteur photo, Live Photos, performances améliorées,… – sont suffisantes pour rester au-dessus du lot. On aurait aimé y trouver une petite révolution au niveau de l’autonomie de la batterie – genre deux jours d’autonomie -, mais là, il faudra encore attendre.

Et puis, à côté des nouveaux bracelets de l’Apple Watch, il y a l’Apple TV. Et mine de rien, c’est peut-être là la plus importante annonce de la soirée. Jusqu’à hier, ce produit était toujours resté « secondaire » dans la gamme du fabricant californien. Désormais, il en devient une pièce prioritaire.
Comme évoqué ici même voici quelques jours, le nouvel Apple TV va venir directement chatouiller la nouvelle approche qui voit les téléviseurs s’appuyer sur un système d’exploitation comme Android TV (Philips, Sony), WebOS (LG) ou Tizen (Samsung). Chez ces divers fabricants, le système d’exploitation est intégré au téléviseur. L’Apple TV, lui, est un module externe que l’on peut connecter sur un téléviseur de n’importe quelle marque, nouveau ou ancien. Et, sous réserve de confirmation au terme d’une prise en main, la combinaison des commandes vocales (Siri) et tactiles sur une télécommande compacte fonctionnant via Bluetooth devraient offrir un réel gain en terme de confort, de facilité et de rapidité. Des films, des jeux, des apps, de la musique,…
Apple TV 2015Disponible en deux versions – 32 et 64 Go -, l’Apple TV va en outre pouvoir stocker du contenu. Lequel? Dans quel but? Ce n’est pas encore très clair. Reste que l’entreprise californienne a lancé hier une nouvelle offensive quant à sa présence dans le salon. Et tout indique que ce ne sera pas la dernière. Cette annonce devrait logiquement mettre fin ou au moins calmer les rumeurs concernant une arrivée d’Apple sur le marché des téléviseurs. La « vision » que Walter Isaacson prêtait à Steve Jobs dans la biographie qu’il lui avait consacrée était probablement beaucoup plus proche du nouvel Apple TV que d’un téléviseur même repensé.

Un mot encore: hier, Tim Cook n’a pas mentionné la Belgique dans la nouvelle vague des pays qui vont voir arriver l’Apple Watch. Et il n’a dit mot concernant l’ouverture prochaine de l’Apple Store bruxellois. On peut cependant supposer que, le 19 septembre, ce dernier pourrait effectivement présenter la montre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *