Catégories
Actualité Coyote GPS Navigation

Coyote revoit et améliore son application

Le français Coyote revoit et améliore son application. La nouvelle mise à jour devrait « mieux prendre en compte les embouteillages et suggérer en temps réel un itinéraire alternatif à l’utilisateur« . Selon l’entreprise, l’application s’est enrichie de:

  • une vision de la carte en 3D
  • la technologie « Lane Assist » qui indique avec davantage de précision quelle voie suivre
  • une plus grande rapidité de calcul de l’itinéraire
  • une meilleure estimation du temps de trajet, prenant en compte le trafic en temps réel
  • des instructions de navigation plus précises, en synthèse vocale et/ou avec guidage naturel
  • une réduction du temps de recherche d’une destination

Cette nouvelle version de l’application, permise par le partenariat entre Coyote et Here (ex-Navteq), l’un des grands noms de la navigation, souligne l’implication accrue de Coyote dans l’aide à la circulation en sus de l’informathttps://here.comion quant aux emplacements de radars, contrôles, limitations de vitesse, etc. D’ailleurs, le communiqué précise que « cette mise à jour constitue la première étape d’un nouveau cycle d’évolution pour l’application Coyote qui représente un élément clé du développement de la marque sur la scène internationale. Au cours des prochains mois, l’application Coyote s’enrichira d’un nouveau design, d’une liste complète de POIs et de nouvelles fonctionnalités de parking. Elle suggèrera à l’utilisateur des places de stationnement libres à proximité de sa destination pour simplifier les derniers kilomètres de chaque trajet. »

Question: pourquoi Coyote devrait-il fournir uniquement ces services et nouvelles fonctionnalités aux utilisateurs de l’application? Certes, c’est là que la concurrence de Waze se fait ressentir, mais voilà longtemps, déjà, qu’on se demande pourquoi l’entreprise ne généralise pas le mariage de son système et des fonctions GPS à travers ses appareils. A ce stade, un seul modèle tente de répondre au défi. C’est bien peu alors que, techniquement, cela ne semble vraiment pas devoir poser de problèmes. D’ailleurs, quand on y réfléchit, cela fait longtemps que l’entreprise française n’a plus sorti de nouvel appareil. Le dernier, c’était le Coyote Mini, voici plus de 18 mois. Une éternité dans le monde de l’électronique. La confiance de plus d’un million de conducteurs- rien qu’en Belgique -, ça s’entretient…