Catégories
Actualité Panasonic Télévision

Panasonic amène Hollywood à la maison

19 février 2020 – Traditionnellement, en début d’année, Panasonic dévoile ses nouvelles gammes de produits (audio, TV, photo, électroménager, piles,…) à la presse et à ses (gros) clients internationaux qu’elle réunit à Francfort. Changement de cap en 2020, avec une présentation à la presse concentrée sur un secteur: le téléviseur.

On disait « home theater »…
De longues années après l’arrivée des premières installations « surround », l’expression « cinéma à la maison » prend un tout nouveau sens avec la dernière génération de téléviseurs Panasonic, dévoilée hier dans les célèbres studios londoniens de Pinewood. A défaut de modèles 8K, le fabricant japonais joue à fond la carte d’Hollywood avec plusieurs technologies et fonctionnalités.

Sur demande du monde du 7e art…
« Dans ses téléviseurs OLED 2020, Panasonic a inclus deux nouvelles fonctionnalités basées sur les demandes de la communauté de post-production à Hollywood et ailleurs, explique le porte-parole de l’entreprise. Premièrement, tous les téléviseurs OLED 2020 permettront de désactiver le mappage de tons, ou mappage tonal, via le système de menus. Le mappage tonal est la façon dont les téléviseurs adaptent le contenu en cours de lecture à la luminosité native de la dalle pour éviter le clipping. Comme il n’existe pas de norme de l’industrie télévisuelle pour le mappage tonal, la possibilité de le désactiver permet aux studios de postproduction de travailler le contenu source de manière complètement précise sans qu’il ne soit dégradé pour s’adapter à la luminosité native de la dalle. Panasonic permet par ailleurs de spécifier le « point de clipping » dans le menu du téléviseur, ajoutant des options supplémentaires aux professionnels du processus de réalisation de films. »

Dans sa gamme OLED 2020, Panasonic a en outre introduit les points d’étalonnage présentés comme les plus bas du monde, à 1,3% et 0,5%. Objectif? Permettre aux professionnels et aux passionnés d’assurer une transition complètement précise et linéaire du vrai noir vers une scène très sombre quasi-noire.

La nouvelle gamme lancée en ce début d’année comprend 19 téléviseurs, tous HDR10+, Dolby Vision et Dolby Atmos.
Elle se répartit en trois modèles LCD et trois OLED.

Parmi les premiers, on trouve le HX800 disponible en 40, 50, 58 et 65 pouces), le HX900 (43, 49, 55 et 65 pouces) et le HX940 (43, 49, 55, 65 et 75 pouces).

La famille OLED compte elle aussi trois modèles.
De gauche à droite: HZ1000 (55 et 65 pouces), HZ1500 (55 et 65 pouces) et HZ2000 (55 et 65 pouces). Les deux premiers bénéficient d’un pied « Swivel Design » qui permet de faire légèrement pivoter l’écran vers la gauche ou la droite.

Le modèle phare, le HZ2000 (attendu en magasin en juillet), est actuellement en « pole position » pour le titre symbolique de « meilleur téléviseur du marché pour la vision de films chez soi ».
A confirmer lors d’un test…

On ne connaît pas encore les prix, mais, à taille égale, les modèles OLED se situeront évidemment dans une catégorie de prix supérieure. En plus des caractéristiques évoquées ci-dessus, ils bénéficient des technologies Dolby Vision IQ et Filmmaker Mode.

Filmmaker Mode
Conçu par l’Ultra HD Alliance (et soutenu à ce stade par LG et Panasonic), le Filmmaker Mode « permet au spectateur de profiter de l’œuvre cinématographique telle qu’elle a été pensée par les créateurs en appuyant sur un seul bouton de la télécommande. Lorsqu’il est activé, le mode Filmmaker (cinéaste) respecte la fréquence d’images, le rapport hauteur/largeur, la couleur et le contraste de l’image tout en désactivant la réduction du bruit et la netteté« . En gros, il applique les paramètres qui vont permettre aux spectateurs de découvrir, dans leur salon, l’image telle qu’elle a été validée par le réalisateur.

Intelligent Sensing
En plus du Netflix Calibrated Mode, Panasonic a doté ses nouveaux téléviseurs OLED de capteurs qui vont « ajuster l’image intelligemment en fonction des niveaux de lumière ambiante. Cette fonction est appelée « Intelligent Sensing ». Alors que le contenu HDR peut sembler trop sombre lorsqu’il est affiché dans une pièce bien éclairée, le mode Filmmaker avec Intelligent Sensing donne l’impression de voir la vidéo dans un environnement sombre idéal, même si vous êtes assis dans un environnement lumineux« . Le mode Filmmaker avec Intelligent Sensing est unique à Panasonic et prend en charge le contenu en HDR10+, HDR10, HLG et SDR.

Dolby Vision IQ
On retrouve un principe proche dans cette autre technologie qu’est Dolby Vision IQ. Elle « utilise les métadonnées dynamiques Dolby Vision pour afficher intelligemment chaque détail du contenu, en s’adaptant à la luminosité de la pièce« . Avec Dolby Vision IQ, les téléspectateurs sont censés voir exactement ce que le créateur a voulu montrer, quelle que soit la pièce, quel que soit son niveau de luminosité (à un moment ou à un autre) et quel que soit le type de contenu.

Mais bon son, c’est bien sûr!
Autre aspect essentiel pour un rendu de qualité: le son. Moins évident à expliquer par écrit! Hier, dans les suites Pinewood, Panasonic a comparé deux de ses propres téléviseurs OLED: le TX-65GZ1500 sorti l’an dernier et son successeur, le nouveau TX-65HZ1500.
Une lettre de différence dans la référence, mais une toute autre approche sur le plan des haut-parleurs.

On a représenté sur cet écran du TX-65GZ1500 (à droite) le positionnement et les caractéristiques de ses haut-parleurs. Ils sont tous alignés le long de la partie inférieure de l’écran.

Maintenant, voici (à gauche) le détail des haut-parleurs installés sur le nouveau TX-65HZ1500.
La différence est nette: ils sont répartis de façon plus équilibrée à l’arrière du corps de l’appareil. Et, mais cela ne se voit pas ici, ils ont nettement gagné en puissance.

Space Tune Adjustment
En outre, les nouveaux modèles bénéficient d’une fonction baptisée « Space Tune Adjustment ». Elle permet à l’utilisateur de paramétrer le son du téléviseur selon son positionnement (accroché au mur, en coin,…) et la distance qui le sépare du mur, d’une part, et du plafond, d’autre part. Quatrième aspect de la fonction: un réglage du rendu sonore selon la hauteur de l’écran par rapport à celle des yeux du spectateur.
Au final, le rendu sonore n’a plus rien à voir: on bénéficie d’une installation Dolby Atmos bien plus performante.

Catégories
Actualité Lumix Panasonic

Panasonic lance 2 nouveaux Lumix: le FZ1000 II et le DC-TZ95

19 février 2019 – Dans un marchéphoto en pleine crise, Panasonic va de l’avant et développe sa gamme. Ainsi, une dizaine de jours après avoir dévoilé les Lumix S1 et S1R (ses deux premiers appareils photo hybrides 24×36), le géant japonais vient de présenter à Francfort deux joujoux nettement plus abordables au niveau du prix: le FZ1000 II et le DC-TZ95.

Le bridge nouveau est arrivé
Le FZ1000 II est le successeur du bridge sorti voici 5 ans déjà. Il est équipé d’un capteur MOS type 1 pouce de 20,1mégapixels et d’un zoom optique Leica 16x (équivalent 35 mm: 25-400 mm). En vidéo, la 4K est évidemment maintenue et est accompagnée ici de la fonction Photo 4K « pour capturer des instants incontournables à 30 ips et enregistrer des photos haute résolution à 8 mégapixels« . Le mode rafale atteint 12 images par seconde (AFS, JPEG/RAW). On note aussi un écran de contrôle OLED (résolution de 2,360 millions de points sur 0,39 pouces) tactile qui peut pivoter à 180° et s’incliner à 270°. L’appareil intègre les connectivités Bluetooth (compatibilité 4.2)et Wi-Fi. Le Lumix FZ1000 II est annoncé pour avril au prix conseillé de 849€.

Petit, mais avec un zoom surpuissant
Parallèlement, Panasonic sort un nouveau compact à zoom puissant: le DC-TZ95. Avec son capteur MOS 20,3mégapixels, cet appareil de poche brille particulièrement par une optique Leica Vario Elmar avec zoom 30x (équivalent 35 mm: 24-720 mm). Tout cela tient en 327 grammes (batterie et carte SD incluses). Comme sur le Lumix TZ90, le mode selfie se déclenche dès que l’écran tactile et inclinable est positionné à cet effet. L’appareil enregistre des vidéos en 4K (3840×2160) à 30p et dispose lui aussi de la fonction Photo 4K. La fonction Composition de Séquence Photo permet de créer une image en stromotionen compilant plusieurs images prises en mode Rafale 4K. Le Lumix DC-TZ95 – disponible en noir et en argenté – est lui aussi attendu pour avril au prix conseillé de 449€.

Catégories
Actualité Economie Panasonic

Konosuke Matsushita, Panasonic: 100 ans de technologie

Sony a été créée en 1946, LG Electronics un an plus tard et Samsung Electronics a vu le jour en 1969. 72 ans, 71 ans et 43 ans? On pourrait presque parler de « jeunes pousses » par rapport à Panasonic: c’est le 13 mars 1918 – voici 100 ans – que Konosuke Matsushita fondait l’entreprise à laquelle il donna son nom: Matsushita Electric Industrial. Son activité des débuts? Produire des douilles pour ampoules. Par la suite, il y ajoutera des radios, des fers à repasser, des enceintes audio, des téléviseurs,… Aujourd’hui, le groupe emploie plus de 300.000 personnes à travers le monde et a réalisé l’an dernier une chiffre d’affaires de plus de 5 milliards de dollars. Il est toujours actif dans les ampoules électriques, mais aussi l’audio, la vidéo, la TV, l’aviation, les piles (après le rachat de Sanyo… originellement créée par le frère de Konosuke Matsushita), les composants pour automobile, la photo, les systèmes de sécurité, l’électroménager,…

A better life, a better world
Réputé pour sa sagesse, son humanisme, ses talents de gestionnaire et son côté visionnaire, Konosuke Matsushita disparaitra le 27 avril 1989 à l’âge de 94 ans après avoir reçu de multiples récompenses, hommages, décorations et titres dont celui de Commandeur de l’Ordre de la Couronne: il lui fut attribué par le roi Baudouin en 1972. Il laissera derrière lui un véritable empire connu par ses marques National, Technics et surtout Panasonic (on oublie souvent qu’il fut aussi le principal actionnaire de JVC à l’époque de gloire de ce dernier). Voici dix ans, le groupe a d’ailleurs changé de nom: on ne parle plus aujourd’hui de Matsushita Electric Industrial, mais de Panasonic Corporation. Au moment de célébrer son centième anniversaire, l’entreprise japonaise mise sur un avenir fait de villes connectées, sur une mobilité réinventée, sur un monde enrichi par l’intelligence artificielle. Son slogan: « A better life, a better world« . Même si son nom s’est effacé derrière celui de sa plus célèbre marque, l’esprit de Konosuke Matsushita demeure.

Catégories
Actualité LG Electronics OLED Panasonic Philips Samsung Sony TP Vision TV

Philips TV lance une nouvelle génération de téléviseurs OLED

 Après un premier modèle OLED 4K dévoilé à l’IFA de Berlin en septembre, Philips TV (TP Vision) a présenté aujourd’hui à Madrid le POS9002, la deuxième génération de son téléviseur étendard. Il n’est pour l’instant annoncé qu’en un format: 55 pouces. Ici, outre UHD Premium, les mots clés sont: le système exclusif  Ambilight, le traitement qualité d’image P5, le système d’exploitation Android M, la fonctionnalité Hybrid Log Gamma (HLG) et bien entendu le design.

Ce nouveau téléviseur – dont le panneau serait produit par LG – est doté d’un tout nouveau processeur de traitement d’image – P5 – qui agit sur 5 aspects:
– une amélioration du signal source notamment sur les rendus de ciel, tout en conservant les détails des textures
– une réduction du « bruit » dans l’image (‘Advanced Digital Noise Reduction’)
– une amélioration du contraste local (partie de l’image) en plus du contraste de l’ensemble tout en préservant le noir
– un enrichissement du rendu des détails pour toutes les résolutions jusqu’à la 4K
– une restitution des couleurs permettant plus de brillance et une palette étendue

Selon les responsables de Philips TV, ce P5 permettrait une amélioration des performances de 50% par rapport à l’actuel – déjà très performant! – Perfect Pixel Ultra HD Engine.

Au niveau HDR, le POS9002 supporte les formats « les plus populaires » (dixit Philips), à savoir le HDR10 et l’Hybrid Log Gamma. Toujours pas de Dolby Vision, donc.

Pour le reste, ce téléviseur 4K bénéficie du système Ambilight sur trois côtés, de la dernière version d’Android Smart TV (M), de connectivités Wi-Fi et Bluetooth et de la compatibilité Google Cast. L’appareil est fourni avec une télécommande qui, sur sa face inférieure, intègre un clavier alphanumérique complet.

Aucune indication de prix n’a été communiquée.

Cet impressionnant modèle est accompagné d’une toute nouvelle gamme qui, dans le cas de la très intéressante série 7502 (LCD), est proposée en 49, 55 et 65 pouces. Les responsables de TP Vision ont également confié travailler sur la technologie Quantum Dots. Il ne serait pas surprenant d’en découvrir de premiers modèles lors du salon IFA de Berlin. En 2016, Philips a été le 2e plus gros vendeur de téléviseurs sur le marché belge. Derrière Samsung, et devant LG, Sony et Panasonic.

Catégories
Actualité Panasonic

Elles ne sont vraiment pas laides…

Ampoules LED PanasonicTroisième plus grand fabricant d’ampoules électriques au monde et premier fournisseur d’ampoules LED au Japon, Panasonic annonce l’ajout de neuf nouvelles ampoules LED à sa gamme destinée au marché grand public européen.
Les ampoules E14 de 5 W à intensité fixe et variable de type boule et flamme de Panasonic sont les seules au monde à bénéficier de la Technologie de montage central. Celle-ci ressemble au filament d’une ampoule traditionnelle. En outre, Panasonic a enrichi sa gamme GU10 d’une ampoule de 50 W et sa gamme GU5.3 d’une ampoule de 10 W à la luminosité renforcée équivalente à celle d’une ampoule halogène de 45 W.
Toutes les ampoules LED Panasonic sont annoncées comme compatibles avec les luminaires conventionnels.

La gamme des nouvelles ampoules grand public se présente comme suit :
GU10 4 W/35 W                                  : 10 €
GU10 6 W/50 W (intensité variable)   : 23 €
GU5.3  4 W/20 W,                              : 14 €
GU5.3  6 W/35 W                               : 19 €
GU5.3 10 W/50 W                               : 25 €
E14 CMT 5 W/30 W « Type flamme » (intensité fixe et variable): 22 € / 17 €
E14 CMT 5 W/30 W « Type boule »  (intensité fixe et variable): 22 € / 17 €

Tous ces modèles seront disponibles à partir de la mi-janvier 2014.

Catégories
Actualité Apple LG Electronics Panasonic Philips Samsung TV

Panasonic sur le point d’abandonner la TV?

Vers un nouveau séisme dans le monde de l’audio-vidéo? Selon des informations rapportées par le journal économique japonais Diamond Online, Panasonic serait sur le point d’abandonner le marché de la télévision. Si l’info se confirme, elle pourrait avoir d’importantes retombées sur le plan social. Elle sonnerait aussi comme la fin de l’ère où le Japon dominait le secteur électronique mondial.

On insiste: il ne s’agit encore à ce stade que d’une rumeur. Mais elle est plausible et confirmerait le profond bouleversement qui touche le secteur depuis l’avènement des écrans plats et la puissante offensive menée par les entreprises coréennes en général et Samsung en particulier.
Les fabricants européens (Philips) et japonais (Sony a fortement réduit sa gamme de téléviseurs, mais affirme vouloir rester présent dans ce secteur) éprouvent d’énormes difficultés à résister à la puissance, à la réactivité et à l’innovation de leurs concurrents coréens qui semblent constamment avoir une longueur d’avance et parient maintenant sur la technologie OLED.

Panasonic, on s’en souvient, a investi beaucoup dans la technologie plasma.

Confronté à la guerre des prix et au coût croissant des recherches pour les nouvelles technologies, le géant japonais aurait décidé de jeter l’éponge pour se consacrer à la production d’écrans… pour des appareils mobiles comme des tablettes. Selon la même source, Panasonic aurait fait offre de service à Apple pour la production d’écrans destinés à l’iPad.

L’information n’est pas confirmée par Panasonic.