Home Actualité Dyson veut voir clair et longtemps

Dyson veut voir clair et longtemps

0
Dyson veut voir clair et longtemps

22 mars 2019 – Fin janvier, l’annonce de la sortie chez Dyson d’une lampe baptisée Lightcycle avait surpris. L’éclairage, c’était le truc de Jake, le fils de James. Ce dernier concentre ses efforts sur les aspirateurs (désormais sans fil), les sèches-mains, les systèmes de ventilation et de purification d’air ou encore les appareils destinés au soin des cheveux. Que venait faire une lampe, dépourvue du fameux moteur miniaturisé qui caractérise les produits Dyson? L’explication est tombée peu après: les activités de Jake Dyson sont désormais intégrées à celles du groupe. Les créations de Jake vont aussi cibler le marché des consommateurs et non plus celui des professionnels.

Cela ne veut pas dire pour autant que la Dyson Lightcycle ne trouvera pas sa place dans un bureau: que du contraire! L’objet épouse en effet un design particulier (qui ne fera pas l’unanimité) et une approche technologique très avancée. Elle serait le résultat de plus de deux ans de recherche et développement avec pas moins de 892 prototypes réalisés par plus de 90 ingénieurs. Le détail qui tue? La présence d’une goutte d’eau (ou à tout le moins d’une quantité infime) qui permet de refroidir les LED’s pour prolonger leurs performances à travers le temps.

Son idée? Adapter la qualité de la lumière en reproduisant les caractéristiques propres à celles du jour. La Dyson Lightcycle est « conçue pour apporter la bonne lumière selon le moment de la journée grâce au suivi de la lumière du jour« . Ses algorithmes utilisent l’heure, la date et la géolocalisation pour « adapter en permanence la température de couleur et l’intensité lumineuse en fonction de la lumière du jour locale« . Le système ne tient pas compte, en revanche, de la météo locale. Mais bien entendu, l’utilisateur conserve la possibilité de régler lui-même le style d’éclairage souhaité en fonction de son activité: lecture, concentration, détente, etc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Dyson Lightcycle contient trois LEDs chaudes et trois autres froides qui opèrent en duo pour simuler des températures de couleur de kola lumière du jour comprises entre 2700 et 6500 kelvins. Le réflecteur intérieur a été conçu pour protéger les yeux de l’éblouissement. La luminosité, elle, varie de 100 à plus de 1000 Lux.

Vous n’en verrez pas la fin
Le fabricant britannique indique que la luminosité et la qualité de la lumière seront préservées durant 60 ans (!). Très modulaire par son mécanisme et offrant de nombreux types de réglages personnalisés (notamment via l’application pour smartphone), la Dyson Lightcycle existe en deux variantes chaque fois disponibles en noir ou en blanc: un modèle lampe de bureau (500€) et un modèle lampadaire sur pied (800€).

Où?
On pouvait s’interroger quant au réseau de revendeurs qui serait approché pour ce produit. Le verdict est simple: à ce stade (pour les pays qui, comme la Belgique ne comptent pas de Dyson Store), la Dyson Lightcycle sera uniquement vendue en ligne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here