Home Actualité Galaxy Fold: un report du lancement s’imposait

Galaxy Fold: un report du lancement s’imposait

0
Galaxy Fold: un report du lancement s’imposait
Crédit photo: CNBC

24 avril 2019 – Ici, une moitié d’écran qui n’affiche qu’un voile blanc. Là un grain de sable ou de poussière qui s’est glissé sous la charnière. Ailleurs, une feuille composante de l’écran retirée et qui génère un problème,…

Depuis la semaine dernière, les soucis intervenus chez quelques testeurs américains ont fait le buzz. Et ils ont amené Samsung à prendre la décision qui s’imposait: retarder le lancement commercial du Galaxy Fold.

Voulez-vous perdre des milliards?
Chez le fabricant sud-coréen, chacun a encore à l’esprit le désastre causé par les problèmes de batterie du Note 7 à la fin de l’année 2016. Une catastrophe en termes économiques (elle aurait coûté dans les 8 milliards d’euros; certains évoquent même des chiffres largement supérieurs) et surtout d’image de marque. Mais les situations sont tout à fait différentes. Dans le cas du Note 7, le problème venait d’un sous-traitant et concernait un appareil lancé à pleine production, qui était déjà commercialisé dans de nombreux pays dans le monde.

Des cas exceptionnels ou…?
Pour le Galaxy Fold, la présence en magasin n’était planifiée qu’à partir du 2 mai. La décision de Samsung est donc marquée du sceau de la prudence. En ayant récupéré les exemplaires à problème (combien sont-ils: 5 ou 6? Davantage? Pourquoi le fabricant ne mentionne-t-il pas leur nombre et pourcentage?), les ingénieurs vont pouvoir analyser ce qui s’est passé et mettre en place les mesures correctrices. C’est de la gestion de crise en… « bon père de famille ».

Où sont les contrôles?
On s’étonne néanmoins que ces soucis interviennent sur un appareil d’un tel prix et qui représente un aussi grand potentiel économique: les contrôies de qualité de Samsung ont été pris en défaut. Pourtant connu pour sa rigueur, le géant de Seoul va devoir corriger et renforcer ses procédures.

Un produit au potentiel séduisant
De façon générale, ce scénario-catastrophe aura d’importantes conséquences. Tout d’abord, il sème le doute sur un appareil qui ne le mérite pas vraiment. Lors de la présentation organisée pour quelques médias européens la semaine dernière à Londres, le sentiment dominant était: « Le Galaxy Fold est mieux fini et le concept plus intéressant que nous le pensions« . Certes, contrairement à nos collègues américains, nous n’avions pu avoir l’appareil en main que 90 minutes. Mais pour nous, ce jour-là, le « smartphone pliable » avait quitté la sphère du « gadget sans intérêt » pour celle du « produit à potentiel séduisant ».

Innovation? Tout doux, tout doux…
En plus de refroidir l’enthousiasme des amateurs les plus impatients, les problèmes de ces derniers jours vont freiner les tentatives d’innovation dans le secteur. On ne parle pas uniquement de Samsung. Tous les autres fabricants prêts à foncer sur le créneau du smartphone pliable (Huawei, bien sûr, mais aussi Alcatel et Blackberry, Lenovo, Oppo, Xiaomi,…) risquent de calmer leurs velléités de se jeter rapidement dans la bagarre. Ils vont prendre le temps de voir à quelle sauce le Galaxy Fold va être mangé et de vérifier si leurs propres produits sont à même de « passer les tests ».

Quand?
Aujourd’hui, la grande question est de savoir combien de temps Samsung va prendre pour corriger ou améliorer ceci, préciser cela et relancer les machines. Après ce couac, il n’a plus droit à l’erreur: le jour venu, il devra convaincre rapidement un maximum de personnes. Certaines rumeurs évoquent aujourd’hui un « redémarrage » aux alentours du 12 juin. Ce moment – juste avant les congés d’été – est-il approprié en termes de stratégie commerciale et de communication? A voir. Mais reporter le lancement au début de septembre serait positionner le Galaxy Fold en concurrent médiatique de l’ensemble des nouveautés électroniques traditionnellement présentées au salon IFA de Berlin… sans parler des nouveaux modèles d’iPhone. Affaire à suivre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here