Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Nokia 2: un retour alliant nostalgie et modernité

Autrefois synonyme de téléphone mobile, Nokia s’était effondrée dans les mois qui ont suivi le lancement du premier iPhone. On connaît la suite: l’entreprise finlandaise se divise en deux entités, conserve celle qui est spécialisée dans les réseaux (c’est LE Nokia actuel) et cède son activité de terminaux téléphoniques à Microsoft. Toujours dirigée à l’époque par le fantasque Steve Ballmer, cette dernière s’avèrera incapable de redresser la barre et de profiter d’un label aussi puissant. Cet épisode est aujourd’hui de l’histoire ancienne: Nokia a récupéré le droit de produire des téléphones mobiles. Mais comme elle n’est plus prête à investir dans ce secteur, elle a cédé pour dix ans (bail reconductible) les droits d’utilisation de sa marque à une entité finlandaise, HMD, dont une grande partie de l’équipe est composée « d’anciens » de chez Nokia. Les appareils sont produits en Asie dans les usines de Foxconn. Et ils arriveront dans les magasins de Belgique aux environs de mai/juin. Quatre modèles pour commencer.

Nokia 2: un retour alliant nostalgie et modernité
Les nouveaux smartphones labellisés Nokia ne tourneront plus sous Symbian, ni sous Windows Phone. Comme la majorité des acteurs actuels, ils utiliseront Android. Avec cependant une différence majeure: là où (presque) tous les autres fabricants personnalisent ce système d’exploitation avec une surcouche propre à leurs produits, HMD a choisi d’appliquer Android tel que conçu par Google. « Cela nous permettra notamment d’offrir les mises à jour beaucoup plus vite » précise Stefan De Clerq, directeur général de la filiale Benelux de HMD Global Oy. Les trois premiers smartphones  – Nokia 3, Nokia 5 et Nokia 6 devraient être respectivement commercialisés aux environs de 150, 200 et 250 euros. Des prix qui se situeraient dans la fourchette plébiscitée par 50% des consommateurs. Sous réserve d’un véritable test d’utilisation, ils semblent aussi particulièrement « doux » au vu de la finition des modèles, de leurs caractéristiques annoncées… et de la célébrité de la marque.

Mais Nokia va aussi se distinguer en lançant une version réactualisée de l’un de ses appareils mythiques, le 3310. Bien vu, à l’heure où le vintage a la cote (voir l’exemple de la Classic NES mini de Nintendo)! Il sera proposé en noir, jaune, rouge et gris et devrait arriver chez nous sous la barre des 60 euros (le prix initialement évoqué – 49€ – était à comprendre « hors taxes »). Précision importante: il ne s’agit évidemment pas ici d’un smartphone, mais d’un simple GSM – comme le 3310 original – doté d’un écran QVGA polarisé et incurvé de 2,4 pouces, d’un design affiné, etc. Enorme atout face à ces smartphones qui doivent être rechargés quotidiennement: l’autonomie atteindrait plus de 22h de temps de parole et jusqu’à 31 jours (!) en veille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Catégories