Home Actualité Sonos et Ikea jouent une Symfonisk en la majeur

Sonos et Ikea jouent une Symfonisk en la majeur

0
Sonos et Ikea jouent une Symfonisk en la majeur

6 août 2019 – Les deux premières enceintes Symfonisk de Sonos/Ikea sont désormais en vente dans les magasins de la chaîne suédoise. On a d’un côté la Lampe de Table (179€) et d’autre part l’Etagère (99€). L’une et l’autre sont disponibles dans deux coloris et s’intègrent de façon transparente dans un réseau Sonos existant. Elles peuvent aussi constituer les premiers maillons d’une nouvelle installation multi room.

L’Etagère n’en est pas (tout à fait) une
La plus originale est sans conteste la Lampe de Table… dont le design ne fait pas l’unanimité. Quant à l’Etagère, c’est tout simplement – et de loin – la moins coûteuse des enceintes intégrables à un réseau Sonos. Précisons tout d’abord un point: elle porte très mal son nom. Cette enceinte se présente en réalité comme un bloc de 10x15x31 cm et d’un poids légèrement supérieur à 2 kg.

On peut l’utiliser debout ou couché. Tel quel, l’objet prendra volontiers place dans une bibliothèque ou sur un meuble. Pourquoi l’appeler « Etagère »? Parce que, via un accessoire non fourni d’origine (et vendu 15€), il est possible de le fixer au mur de façon horizontale et, ensuite, de l’utiliser comme étagère pour y déposer un cadre avec la photo de Tante Marianne, un bibelot ou n’importe quoi d’autre pourvu que le poids de l’ensemble ne dépasse par 3 kilos (enceinte non comprise). L’idée est sympa, mais gardons à l’esprit que cette « étagère » nécessite un raccordement à une prise d’alimentation.

Voyons clair
C’est évidemment aussi le cas de la Lampe de Table. Cette dernière est vendue sans ampoule. A chacun de choisir selon l’usage. La puissance maximale permise (7 W) convient très bien pour la lecture, mais peut être un peu éblouissante pour ceux qui n’en font pas cet usage. Dans tous les cas – précision importante -, la fonction lampe peut être utilisée seule (sans musique) tout comme la fonction enceinte (sans éclairage). Et on peut profiter des deux ensemble.

Il y a touche et touche
Les deux appareils sont dotés de trois touches reprenant des commandes basiques: volume plus ou moins fort, lecture ou stop. S’y ajoute la petite LED horizontale caractéristique aux produits Sonos et dont la couleur informe quant à l’état de la connexion sans fil. Même si les deux appareils sont dotés d’un port Ethernet, l’idée est comme toujours de profiter du Wi-Fi pour lire la musique stockée, par exemple, sur l’ordinateur ou profiter de l’accès Internet pour écouter les programmes d’une web radio ou d’un service comme Spotify. Les utilisateurs de Sonos retrouvent ici des configurations familières même si les derniers produits du fabricant américain sont dotés de touches sensitives, un peu plus « sexy ».

N’oublions pas de calibrer
Dans l’attente de la commande à distance annoncée pour cet automne par Ikea, le meilleur moyen d’exploiter ses contenus musicaux sur les enceintes Symfonisk aujourd’hui reste l’application… Sonos. Comme pour tous les autres appareils de ce dernier, il convient, après choix du positionnement des enceintes, de tirer parti de TruPlay, ce système de calibrage qui adapte – et améliore – le son en fonction de la configuration de la pièce. Cela vaut vraiment la peine de perdre les moins de 60 secondes nécessaires à l’opération: la différence de qualité peut se révéler importante. L’application IKEA Home (anciennement Tradfri) permettra prochainement aussi de contrôler les enceintes Symfonisk et aussi de gérer l’éclairage des ampoules connectées Ikea.

Que choisir ?
Au vu du prix des deux enceintes, on pouvait s’interroger quant au niveau des performances sonores. La moins chère des enceintes Sonos actuelles, la Play:1, est commercialisée 179€. Chez Ikea, pour ce même prix, on peut aujourd’hui avoir la Lampe de Table Symfonisk qui offre en plus… une lampe. Que choisir? A partir du moment où l’on évoque un produit destiné à occuper une place importante dans une pièce de vie, le look revêt une importance majeure. Là où la Play:1 et la One de Sonos sont revêtues de métal, la Lampe de Table épouse un tissu peut-être plus enclin à stocker la poussière. A vérifier sur le long terme. Et puis, il y a son design… particulier. On aime ou on déteste.
L’Etagère, elle, est plus discrète, plus banale aussi au niveau du look. Les deux enceintes intègrent un amplificateur de grave moyen, un tweeter et deux amplis électroniques de classe D et elles restituent un son mono.
L’idéal est donc de combiner deux unités d’une sorte ou de l’autre et de les identifier comme telles via l’application afin de profiter d’un son stéréo. La spatialisation en sort grandement améliorée.

Sonos ou Symfonisk ?
Nous préférons une Sonos One à l’Etagère ou à la Lampe de Table Symfonisk. Pour des raisons d’esthétique, d’abord, de qualité sonore, ensuite, de fonctionnalités, enfin (Bluetooth, commande vocale,…).
Entre une Sonos Play:1 et la Lampe de Table, le choix est un tantinet plus complexe. Au final, cela signifie que ces deux premiers produits Symfonisk sont à considérer comme un élargissement bienvenu de l’univers Sonos.
Si on considère l’achat de deux Etagères, on s’offre la possibilité de profiter d’un son stéréo de très bonne facture pour moins de 200€. Avec la possibilité d’y ajouter par la suite n’importe quel appareil Sonos… ou Symfonisk afin de disposer d’une installation multi room offrant des performances qui auraient laissé pantois voici quelques années à peine.

En réalité, les performances audio des deux appareils Symfonisk sont telles qu’on peut s’interroger quant à la possibilité que leurs ventes cannibalisent celles des produits Sonos. Mais les dirigeants de ce dernier ne sont pas nés de la dernière pluie. Nous ne serions pas surpris de découvrir prochainement l’une ou l’autre nouveauté apte à marquer la différence. Il ne faudra peut-être pas attendre longtemps. Une telle annonce pourrait, par exemple, intervenir lors d’un grand salon comme l’IFA de Berlin. Tiens! La prochaine édition se déroulera justement début septembre…

Addendum: Bizarrement, selon le site Internet d’Ikea (voir photo en haut de page), les deux variantes de la Lampe de Table n’auraient pas la même classe énergétique: A+ pour la blanche, A++ pour la noire. Bizarre. Nous avons posé la question à Ikea. On attend le retour. Erreur ou…?

 

22 août 2019: des photos en fuite sur la Toile ne laissent guère de doutes: l’appareil, baptisé Move, devrait être officialisé dans les prochains jours et être présenté au public au salon IFA début du mois prochain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here