Catégories
Actualité Huawei

Chez Huawei, il n’y a pas que des smartphones

10 septembre 2020 – La Huawei Developer Conference, qui s’est ouverte aujourd’hui, a permis de découvrir plusieurs nouveautés. Mais pas de smartphone: ce sera pour un peu plus tard.

Sacré clavier belge!

Trois ans après le premier MateBook, Huawei a dévoilé le MateBook X. Ce PC portable avec écran tactile de 13 pouces est qualifié par l’entreprise de « léger et artistique ». Ses dimensions sont inférieures à celles d’un A4, pour un poids d’exactement un kilo et une épaisseur maximale de 13,6mm. Avec ses autres caractéristiques (positionnement des micros, absence de ventilateur, etc.), l’appareil offre un séduisant profil. Mais… on ne le verra pas chez nous avant l’année prochaine. En cause, une nouvelle fois, la particularité du clavier belge (Azerty, mais différent du clavier français) et la taille de notre marché.

Par contre, on va (enfin) voir arriver le MateBook X Pro, dévoilé voici quelques mois. Le designer de cet élégant laptop a sans aucun doute beaucoup regardé le PowerBook Pro d’Apple! L’écran Ultra FullView tactile de 13,9 pouces présente un rapport screen-to-body de 91 %. Il prend en charge une résolution allant jusqu’à 3000 x 2000 et une gamme de couleurs 100% sRGB. Il devrait être disponible le mois prochain au prix de 1900€.

Parallèlement, Huawei va introduire une autre nouveauté, le MateBook 14. Ce laptop avec écran 14 pouces (2160 x 1440; 185 ppp) est doté d’un rapport screen-to-body de 90%.
En plus d’un processeur Intel Core de 10e génération, il est équipé de 512 Go de stockage et du GPU Nvidia GeForce MX 350 avec 2 Go de Ram GDDR5.
D’un poids d’environ 1500 grammes, le MateBook 14 sera proposé avec processeur Intel Core i5 et 8 Go de Ram (999€) ou avec un processeur i7 et 16 Go de Ram (1299€). Cette dernière version se distingue en outre par un écran tactile.

Dans chaque cas, le système d’exploitation est Windows 10.

C’est l’heure de jouer la montre

La Watch GT 2 Pro a aussi été dévoilée lors de la Huawei Developer Conference. Cette évolution de la Watch GT pourra être rechargée sans fil sur n’importe quel chargeur Qi. Comme la face arrière d’un smartphone compatible.

Dotée d’un verre saphir, elle offre jusqu’à deux semaines d’autonomie, la recharge sans fil, plus de 100 modes d’entraînement et des fonctions de tracking des données sur la condition physique. On note particulièrement de nouveaux modes d’entraînement dont le ski, le ski de fond, le snowboard et le golf. Avec le système TruSeen 4.0, la mesure du rythme cardiaque serait plus précise.
La Watch GT 2 Pro, avec écran OLED de 1,39 pouce, sera lancée le mois prochain au prix de 299€, tant pour la version Classic (bracelet en cuir) que Sport (bracelet synthétique).

Tout n’est pas rond

La Watch Fit était déjà apparue sur le Net en raison de sa présentation antérieure en Chine. Elle adopte un look plus « high-tech », avec un écran rectangulaire et arrondi. Ses objectifs: le sport et la santé. Huawei la décrit comme un « assistant personnel pour une vie plus facile ».

La Huawei Watch Fit sortira fin septembre.

Dotée d’un look nettement plus « trendy », la Watch Fit utilise un écran AMOLED de 1,64 pouce offrant une résolution de 456×280 pixels. Le boîtier mesure 3 cm de large pour 4,6cm de long et une épaisseur légèrement supérieure à 1 cm. De quoi y loger notamment une batterie 180 mAh apte à offrir une autonomie de 10 jours, selon le fabricant.
Via ses nombreux capteurs (accéléromètre, luminosité, GPS,…), la Watch Fit suivra le rythme cardiaque de l’utilisateur, son sommeil et son niveau de stress tout au long de ses activités: marche, course, natation, etc. Elle devrait arriver en magasin dès la fin du mois dans un large choix de coloris et au prix de 129€.

Ecouteurs avec suppression de bruit

La Huawei Developer Conference a aussi permis de découvrir de nouveaux écouteurs. Annoncés pour le mois prochain à 179€, les Free Buds Pro constituent une montée en gamme par rapport aux actuels Free Buds.
Il s’agirait des « premiers véritables écouteurs stéréo sans fil au monde qui permettent une réduction dynamique intelligente du bruit« . Dotés d’une solution hardware et software intégrée, ils sont censés identifier le type de bruit ambiant en fonction de l’environnement immédiat de l’utilisateur. Ils pourraient passer d’un mode à l’autre – General, Cosy et Ultimate – afin d’obtenir des performances optimales en matière de réduction du bruit, avec un taux de réduction du bruit de 40 dB. On contrôle les écouteurs en faisant glisser ou en pressant la barre des écouteurs. Vous avez dit « high-tech » ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *