Catégories
Actualité Atmos Dolby Sonos TV

Chez Sonos, l’Arc triomphe

8 juin 2020 – Voici tout juste un mois, Sonos dévoilait sa nouvelle barre de son, baptisée Arc (drôle de nom pour un objet aussi rectiligne que rigide). Dès ce mercredi 10 juin, elle sera disponible dans le commerce. Nous avons eu la possibilité de la découvrir ces dernières semaines.


Commençons par un élément essentiel: le prix. Un simple coup d’œil à la vitrine d’un magasin permet de constater que les prix des barres de son démarrent sous la barre des 80 €. Si l’on opte pour une marque (re)connue (Panasonic, Philips, Samsung, Sony,…), on commence vers les 120 ou 150€. Et si on va vers le haut de gamme, on atteint les 750 ou les 800€. La Sonos Arc se situe un palier au-dessus avec un prix public conseillé de 899€. Oui, c’est beaucoup d’argent. Plus, parfois, que la somme déboursée pour un téléviseur. Et c’est d’ailleurs vers ce dernier qu’il faut se tourner pour jauger de l’intérêt de l’Arc.

Le cinéma: de l’image et du son

Le but premier d’une barre de son, c’est de corriger les faiblesses de la section audio d’un téléviseur. Dans la majorité des cas, la minceur de son écran ne permet pas l’intégration d’enceintes dignes de ce nom. Bénéficier d’un très grand écran, c’est tenter de retrouver chez soi les sensations d’une salle de cinéma. Odeur du popcorn exceptée, elles sont essentiellement de deux ordres: visuelles et auditives.
Sur le plan de la qualité de l’image, les dernières générations de modèles OLED – comme le OLED65CX6LA de LG ou le HZ2000 de Panasonic – atteignent des sommets en termes de brillance, de contraste, de rendu des noirs, d’adéquation avec ce que le réalisateur du film voulait montrer, etc.

Et puis, il y a le son. Et c’est là que, très souvent, le bât blesse, précisément en raison des faiblesses de la section audio du téléviseur. L’idéal, c’est de la remplacer en installant chez soi un puissant et performant amplificateur audio-vidéo et de l’accompagner d’une kyrielle d’enceintes afin de restituer au mieux l’ambiance recherchée. Le sommet actuel? Une installation compatible Dolby Atmos.

Qu’est-ce qu’une installation Dolby Atmos?

Une installation dite 5.1 associe un caisson de basses et cinq enceintes: une devant et au milieu, deux autres également à l’avant et réparties à gauche et droite de l’écran et enfin deux autres positionnées derrière le spectateur assis dans son divan. Le système permet de « sentir » des déplacements (voiture, avion,…) de gauche à droite, de l’avant à l’arrière et inversement. Très chouette. En simplifiant, on peut dire que Dolby Atmos améliore la sauce en ajoutant une notion: celle de la hauteur.  Grâce à deux (au moins) enceintes installées au plafond, le spectateur va profiter du décollage d’un avion (on perçoit sa « montée » dans la pièce) ou de la chute d’un objet. En réalité, Dolby Atmos vise à « remplir la pièce » de son en positionnant les effets de façon tridimensionnelle.

Cause de divorce

De plus en plus de téléviseurs compatibles Dolby Atmos débarquent sur le marché et de plus en plus de programmes disponibles en streaming (Netflix, Amazon Prime Video, Apple TV+,…) sont eux aussi compatibles Dolby Atmos. Tout est-il donc pour le mieux dans le meilleur des mondes? Nenni.
Une installation Dolby Atmos « traditionnelle » (ampli et un nombre respectable d’enceintes ) coûte cher et, surtout, sa mise en œuvre n’est pas évidente. Combien de couples ne se sont-ils pas déchirés face à la problématique des enceintes à placer à l’arrière pour une banale installation 5.1? Que dire alors lorsqu’il convient d’en rajouter deux (ou quatre, ou…) bien visibles et au plafond? Surtout qu’elles ont besoin d’un fil pour relayer le son. Message reçu chez Sonos.

Des dimensions pensées pour une TV 55 pouces

L’Arc, c’est du lourd. Au propre comme au figuré. L’objet pèse environ 6,25 kg et mesure 114 cm de long. Cette taille correspond grosso-modo à la largeur d’un téléviseur 55 pouces. Bien sûr, rien n’empêche de l’utiliser avec un téléviseur plus petit (elle risque de dépasser la largeur de l’écran) ou plus grand. Par contre, il est important de tenir compte de la hauteur de l’Arc. Elle est de 87 mm. Si la hauteur des pieds de votre téléviseur est inférieure à ce nombre, il sera peut-être nécessaire de le surélever (par exemple en plaçant une planche en dessous) pour continuer à profiter de toute la hauteur de l’écran et à pouvoir utiliser confortablement la télécommande du téléviseur. Autre solution: accrocher l’Arc au mur. C’est possible via l’Arc Mount, un kit spécial vendu 79€.

Une installation en trois étapes

L’installation de l’Arc requiert l’utilisation de la nouvelle application Sonos, S2, disponible à partir de ce 8 juin et, comme d’habitude chez le fabricant américain, s’avère très simple. Dans l’application, on clique sur Paramètres, puis sur Système et enfin « + Ajouter un Produit ». Ne reste plus ensuite qu’à presser très brièvement le seul et unique bouton dissimulé au milieu et à l’arrière de l’Arc. Dès ce moment, la barre de son est ajoutée à votre installation existante et permet la diffusion de votre musique préférée (listes de lectures) ou programmes radio, par exemple via Sonos Radio, comme n’importe quelle autre enceinte du fabricant US.

Le meilleur est à venir. Pour ce faire, connectez l’Arc à votre TV grâce au câble HDMI fourni. Sur le téléviseur, il convient de l’insérer dans une prise de type HDMI ARC ou eARC. C’est fait: vous allez pouvoir oublier le son pataud de votre téléviseur et le remplacer par celui, puissant, de l’Arc. Et ce pour tous les types de contenus,… mais évidemment surtout ceux qui bénéficient du Dolby Atmos.

Condition sine qua non pour profiter de ce rendu: votre téléviseur doit aussi être compatible Dolby Atmos. Cette fonctionnalité est présente sur les appareils récents (traduisez: sortis après 2017) et surtout dans le haut de gamme. Mais on la trouve aussi sur un modèle comme le Philips 43PUS6504, dont on peut dénicher les derniers exemplaires pour moins de 400€. On insiste, parce que c’est essentiel: si votre téléviseur n’est pas Dolby Atmos et que vous n’avez pas l’intention de le remplacer dans un futur proche, il n’apparaît guère utile de dépenser près de 900€ pour l’Arc. De nombreux autres barres de son existent – même chez Sonos – et vous offriront un rendu adapté à votre installation.

Vue de profil. Dimensions: 87 x 1141,7 x 115,7mm (H x L x P)

La meilleure barre de son disponible aujourd’hui

Mais si vous avez la chance d’avoir un téléviseur compatible Dolby Atmos… n’hésitez pas. L’Arc est, de loin, la plus ambitieuse barre de son produite par Sonos et même la plus performante disponible aujourd’hui, au moins dans cette gamme de prix.
Elle est imposante en taille, mais parvient, grâce à sa forme arrondie et à une robe extérieure parsemée de micro perforations, à se faire presque oublier. En tout cas, jusqu’au moment où elle fait jaillir le son. Il est diantrement plus impressionnant que celui de la plus petite et moins chère Sonos Beam.

Disponible, comme d’habitude chez Sonos, en blanc ou en noir, l’Arc contient huit woofers elliptiques, trois tweeters inclinés et un total de 11 amplificateurs numériques (classe D). Elle opère ainsi comme un système 5.0.2 avec cinq canaux horizontaux (gauche, surround gauche, centre, surround droit, droit) et deux canaux orientés vers le haut qui renvoient le son vers le plafond pour créer cette sensation de hauteur propre au Dolby Atmos. Il est possible d’encore améliorer le rendu en ajoutant à l’installation le nouveau caisson de basse Sub (ce qui en ferait un système 5.1.2) ou/et en rajoutant deux enceintes arrière. Ce pourrait être deux Sonos One SL ou même deux Ikea Symfonisk.

Même seule, la Sonos Arc délivre un son impressionnant dont les effets de spatialisation sont spectaculaires. Bien sûr, le résultat final dépend aussi beaucoup de la configuration de la pièce utilisée, de ses dimensions et notamment de la hauteur des plafonds. En tous les cas, il est vivement recommandé de « calibrer » le système à l’aide de la fonction Trueplay. Nous n’avons pas eu l’occasion de tester cette nouvelle barre de son avec un sub-woofer, mais il ne semble pas indispensable: le rendu des basses est déjà puissant.

Faut-il acheter la Sonos Arc?

Oui, l’Arc impressionne par sa taille, son poids et son prix, mais surtout par ses performances. Derrière un design agréable, elle enveloppe une remarquable barre de son, doublée d’une excellente enceinte audio intégrable à une installation Sonos. Vu son prix, on la recommandera d’abord et avant tout à ceux qui disposent (ou prévoient l’acquisition prochaine) d’un téléviseur compatible Dolby Atmos… et qui ne souhaitent pas s’équiper d’un ampli lui aussi compatible et d’un système d’enceintes approprié.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.