Catégories
Actualité

Nothing Ear (1): de nouveaux écouteurs au séduisant profil

27 juillet 2021 – Les Nothing Ear (1) ont été dévoilés cet après-midi. Ils seront disponibles à la vente à partir du 17 août.

De son passage chez OnePlus – dont – il est le co-fondateur -, Carl Pei a conservé l’art du marketing. Depuis qu’il a lancé sa nouvelle entreprise, à l’automne dernier, il a réussi à créer et à entretenir un niveau de buzz comme on n’en avait plus vu depuis longtemps. Sa startup – car c’en est une – ne porte un nom – Nothing – que depuis le 27 janvier. Six mois exactement que les fans de « hi-tech » de la planète suivent avec curiosité les tweets et les croquis dévoilés par ce bonhomme hors du commun.

Forme classique, design original

Mais aujourd’hui, il est sorti du bois: les Nothing Ear (1) sont une réalité. Et, sur papier (en tout cas), ils ont beaucoup, vraiment beaucoup d’arguments.

Au niveau de la forme, ces écouteurs ne bousculent pas les règles: on ne réinvente pas la roue. Sur le plan du design, en revanche, ils sortent du lot. En jouant sur des effets de transparence et de couleurs, ils ne ressemblent à aucun autres. Et ce qui vaut pour les écouteurs eux-mêmes vaut pour le boîtier qui les accompagne.

Sur le plan technique, les Ear(1) présentent un bulletin sans fausse note apparente. Une exception peut-être: il n’est pas certain qu’ils permettent la connexion à plusieurs appareils en même temps. A vérifier!

En dépit d’un poids plume (4,7 gr),  chaque écouteur contient un transducteur dynamique de 11,6 mm. Nothing n’a pas opté pour des modules intra-auriculaires – théoriquement garants d’une meilleure isolation passive -, préférant offrir une approche moins intrusive sur le plan physique. Mais pour améliorer l’isolation acoustique, il a retenu une solution de réduction de bruit qui serait à même de l’atténuer jusqu’à 40 dB. Un nombre impressionnant qui devra être vérifié. Dans sa communication, Nothing évoque aussi l’aptitude du système à résister à un vent de 40 km/h sans saturer. Ici encore: à vérifier.

Les Nothing Ear (1) embarquent Bluetooth 5.2, sont compatibles iOS et Android et résistent à la transpiration (IPX4). Avec la fonction Find My EarBud installée sur le smartphone, il sera possible de localiser un ou les deux écouteurs en faisant retentir un signal sonore.

Autonomie: on a vu mieux

Côté autonomie, Nothing annonce 4h30 avec réduction de bruit et un peu plus de 5h30 sans. Ce n’est pas énorme. Avec le boîtier, on peut y rajouter 20h avec réduction de bruit et 30 heures sans. Dix minutes de charge devraient suffire pour regagner trois quarts d’heure d’autonomie. Et, précision importante, le boîtier est compatible charge sans fil (Qi).

Les Nothing Ear(1) seront commercialisés à partir du 17 août au prix de 99€. Un prix agressif au vu des caractéristiques proposées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.