Catégories
Actualité Internet mobile Orange Proximus Telenet

Orange met fin aux limites

Pour ceux qui sont prêts à débourser au moins 40€ par mois, Orange met fin aux limites. A partir du 12 février, l’ex-Mobistar proposera le « premier abonnement mobile doté d’un volume de data mobile illimité en Belgique ».
L’accès à Internet ne sera pas le seul à voir ses limites disparaître: ce sera aussi le cas des SMS et des appels. Cette possibilité sera proposée dans les actuels plans tarifaires Aigle d’Orange: Aigle et Aigle Premium.
Les clients abonnés à l’une de ces formules n’ont rien à faire: « l’abonnement mobile passera automatiquement en illimité dès le 12 février. Les abonnements mensuels Aigle et Aigle Premium augmenteront de 1 € à partir du 13 mars et coûteront respectivement 40 € et 61 €/mois« .

Grande nouvelle? Oui! Et non.
A y regarder un peu plus attentivement, on découvre en effet que les adeptes de l’un de ces deux plans bénéficieront « de 20 GB/mois de data mobile sur le réseau 4G haut débit de grande qualité d’Orange ». 20 GB? C’est beaucoup, vraiment beaucoup. Et même probablement beaucoup plus que ce dont la plupart des utilisateurs ont réellement besoin. Mais n’est-ce pas aussi une… limite? Et c’est là qu’est l’astuce. Comme indiqué sur le tarif officiel affiché ci-contre, on parle de « 20GB à vitesse maximale ».

Celui ou celle qui aura atteint ce quota pourra continuer à surfer « sans aucune limite« … à une vitesse réduite de 512 Kbps. Selon Orange Belgium, elle serait « confortable » et permettrait « aux clients de consulter leurs e-mails, d’utiliser leurs réseaux sociaux, de regarder des vidéos sur YouTube« . Cela, c’est pour la Belgique. Lorsqu’ils voyageront dans les pays de l’Union européenne, « les clients pourront surfer sans aucune limitation de vitesse à 0,0072 €/MB après avoir dépassé 20 GB de volume de data mobile« . Prudence, donc.

Envie d’en savoir plus? Il suffit de surfer sur www.orange.be/fr/surfillimite. Mais peut-être pas tout de suite. Ce mercredi matin (7 février 2018, 9h00), ce lien aboutit à une « Page not found » où s’affiche le message « Désolé, cette page est introuvable ». On n’est pourtant pas le 1er avril.

Reste maintenant à voir comment Proximus et Telenet/Base vont réagir.

 

Catégories
Actualité Internet

Internet va tripler d’ici 2019

Trafic InternetC’est Les Echos.fr qui a mis le doigt sur l’info: selon une étude de Cisco, le trafic IP (Internet Protocol) devrait tripler dans le monde d’ici 2019. Cette année-là, le trafic équivaudra quasiment à celui généré au cours des… vingt dernières années, soit depuis qu’Internet a réellement débuté sa conquête du monde.

Comment expliquer cette impressionnante montée en puissance? D’abord par l’augmentation du nombre d’internautes: d’ici 2019, on pourrait atteindre 3,9 milliards de personnes connectées contre « seulement » 2,8 milliards aujourd’hui. Deuxième paramètre: le nombre d’appareils utilisés par chacun: smartphone, tablette, … Sans oublier tous les objets connectés qui fleurissent toujours davantage. Là encore, on constate une augmentation fulgurante. Et puis, l’article n’en dit mot parce que son avènement n’est pas attendu avant un bout de temps, mais, à elle seule, la voiture sans chauffeur générera un trafic colossal. 2019 ne sera pas le sommet, mais une étape.

Plus d’info sur Les Echos.fr

Catégories
Actualité Internet Web

L’enregistrement de domaines « .brussels » est ouvert

DNS BelgiumAprès les.com, .net, .org, .eu, .be et quelques centaines d’autres, il est possible dès aujourd’hui d’enregistrer un nom de domaine .brussels ou .vlaanderen. DNS Belgium a développé un outil en ligne, eID-wizard, pour guider le demandeur tout au long du processus de réservation. Il existe en effet des limitations. Les particuliers peuvent demander un nom de domaine .vlaanderen ou  .brussels correspondant à

  • Leur nom de famille
  • Leur nom de famille et leur prénom
  • Leur prénom et leur nom de famille
  • Leur nom de famille et la première lettre de leur prénom
  • La première lettre de leur prénom et leur nom de famille complet

« Concrètement, cela signifie que, durant cette phase, Jean Dupont  par exemple pourra demander les noms de domaine suivants : dupont.brussels,  dupontjean. brussels, jeandupont. brussels, dupontj. brussels  ou jdupont. brussels. Même principe pour les variantes  .vlaanderen. » explique-t-on chez DNS Belgium.

Pas question, donc, d’enregistrer à ce stade quelque chose « venezvisiter.brussels ».

La procédure est plus complexe que d’habitude: « En parcourant l’eID-wizard, une liste reprenant les noms de domaine possibles apparaît. Si vous réservez un ou plusieurs de ces noms de domaine, vous recevrez une confirmation par e-mail ainsi qu’un code de réservation par nom de domaine réservé. Si le demandeur transmet ce code dans les 7 jours à son agent d’enregistrement (le vendeur agréé de noms de domaine), les noms de domaine réservés seront effectivement enregistrés. Souhaitant encourager les particuliers à enregistrer un nom de domaine .vlaanderen ou   .brussels durant cette phase, DNS Belgium a réduit le prix de gros par nom de domaine à 1 euro pendant cette phase. »

Ne concluez pas que les frais seront limités à ce très symbolique euro: « Il s’agit uniquement du prix de gros que facture DNS Belgium aux agents d’enregistrement. Ceux-ci sont libres de fixer le prix qu’ils souhaitent demander à leurs clients« .

On notera qu’une adresse .be ou .eu sera quand même bien plus rapide à écrire que .brussels ou que .vlaanderen. A l’exception, notamment, de ceux pour lesquels le besoin d’identité nationaliste l’emportera sur la facilité et la rapidité d’utilisation.

Catégories
Actualité Android Apple Economie Enquête Google Internet iOS Microsoft Smartphone Web Windows

Systèmes d’exploitation: Microsoft recule, Apple progresse

AT Internet vient de publier son baromètre des systèmes d’exploitation pour le mois d’août.

On y apprend que, malgré une perte de près de 10 points en un an,  les systèmes d’exploitation de Microsoft continuent à dominer le marché générant près de 2/3 du trafic des sites web en août 2014. Près d’1/4 des visites proviennent d’un OS Apple grâce notamment à iOS. Google se classe en 3ème position avec plus d’1 visite sur 10 grâce à Android.

• 65,1% du trafic des sites web d’un pays européen est réalisé en moyenne avec un système d’exploitation Microsoft en août 2014 vs 74,8% en août 2013.

• En août 2014, 22,1% du trafic des sites web d’un pays européen est réalisé en moyenne avec un système d’exploitation Apple vs 17,9% en août 2013.

• Avec plus d’1 visite sur 10 sous un de ses systèmes d’exploitation, Google double quasiment sa part avec un gain de 5,5 points sur la même période: 11,4% des visites en août 2014 vs 5,9% en août 2013.

• Enfin, les OS Linux affiche toujours une part de visites stable de 1% en août 2014.

AT Internet - Visites Web selon OS - Aout 2014

Si le succès des OS Apple et Google se fait via leurs versions mobiles, Microsoft est à la traine sur ce secteur porteur. Windows Phone affiche une part de 0,6% en août 2014 vs 11,4% pour Android et 15,8% pour iOS en Europe. C’est au Royaume-Uni qu’Apple atteint son meilleur score avec iOS responsable de 26% du trafic des sites web. En Espagne 22,5% du trafic est réalisé sous Android en août 2014.

Quant aux versions desktop, l’ascension de Windows 8.1 ne suffit pas pour compenser la baisse des précédentes versions de Microsoft. Google est très loin de s’imposer grâce à son système d’exploitation Chrome OS qui affiche une part de visites de 0,05% en août 2014. Enfin, les versions pour Mac perdent aussi du terrain dans une moindre mesure.

 

L’analyse complète est disponible sur http://www.atinternet.com/documents/succes-des-os-mobiles-dapple-et-google/

Catégories
Actualité Internet

Et l’hôtel le plus rapide de Bruxelles est…

HotelWiFiTestL’équipement et le confort de la chambre? On s’en tape. Le nombre d’étoiles de l’hôtel? Who cares! Les dimensions et la qualité du lit? Peu importe! De plus en plus de voyageurs sélectionneraient l’hôtel de leur destination sur base de l’accès Internet. S’il est payant (traduisez: en plus du prix de la chambre), l’établissement est immédiatement biffé des listes. Mais les futurs voyageurs ne se satisferaient plus d’un « Oui, bien sûr, vous disposez d’un accès Internet« . Piégés ici ou là par des hôteliers ne proposant qu’une vitesse limitée, ils voudraient pouvoir comparer et sélectionner leur prochain lieu de séjour – privé ou professionnel – en connaissance de cause.

C’est à eux que se destine le site hotelwifitest.com.

Avec l’aide de voyageurs – il suffit, lors d’un passage dans un hôtel, de se connecter sur le site hotelwifitest pour tester et valider sa vitesse d’accès à Internet -, ce site propose un comparatif d’hôtels à travers le monde. Dans certains cas, les données affichées devront progressivement être affinées, voire corrigées, pour devenir crédible. Aujourd’hui, par exemple, l’hôtel le plus rapide de Bruxelles serait le Chambord avec une vitesse très (trop?) impressionnante: 44,8 Mbps.

 

Catégories
Actualité Enquête GSM Internet Samsung Smartphone Tablette Télévision

Les Belges communiquent le plus fréquemment avec leur entourage direct par téléphone et SMS

Même s’ils utilisent des appareils électroniques ou domestiques 7,7 heures par jour – utilisation professionnelle non comprise – les ménages européens sont plus proches qu’ils ne l’ont jamais été, révèle une étude européenne publiée aujourd’hui par Samsung Electronics. Ce sondage montre que les conversations téléphoniques (81 %) et les SMS (74 %) sont les plus utilisés par les Belges pour communiquer avec leur famille et leurs amis, suivis des conversations en tête-à-tête (70 %), des e-mails (46 %) et des réseaux sociaux (23 %).

L’indice Samsung Techonomic, lancé en partenariat avec Ipsos Mori, offre une image globale de la manière dont nous vivons, achetons et nous connectons. Il montre entre autres qu’un ménage possède en moyenne 18 appareils électroniques (dont 2 télévisions et 2 téléphones portables)  et que les consommateurs belges utilisent le plus fréquemment leur téléphone mobile – outre pour passer des appels – pour envoyer des SMS (86 %), prendre des photos (34 %) et surfer sur Internet (24 %).

Les familles seraient plus proches que jamais grâce à la technologie
La technologie nous rend-elle anti sociaux? Selon l’étude commanditée par Samsung, ce n’est pas forcément le cas. Près des deux tiers (64 %) des sondés pensent que la technologie (comme les les téléphones portables, les réseaux sociaux, les e-mails, etc.) les a « rapprochés » de leur famille au lieu de les isoler.

Toutefois, le canal de communication a significativement changé :
– Alors qu’il y a 20 ans, la lettre manuscrite, la carte postale ou la conversation en tête-à-tête étaient les moyens de communication les plus utilisés, aujourd’hui les appels via des téléphones portables, les SMS, les messages instantanés et les réseaux sociaux sont aussi populaires que les conversations en tête-à-tête !

– La majorité des Belges communique avec son environnement direct par téléphone (81 %) et SMS (74 %), puis en conversant en tête-à-tête (70 %), par e-mail (46 %) et via des réseaux sociaux (23 %). Les appels vidéo (6 %) et les messages instantanés sur des appareils mobiles (9 %) gagnent clairement en popularité par rapport aux cartes postales (2 %) et aux lettres manuscrites (1 %), y compris auprès des Belges les plus âgés.*

– En Europe, un tiers (36 %) des parents communiquent avec leurs enfants par SMS, 29 % par e-mail et 15 % via des appels vidéo, tandis que les enfants communiquent 85 % du temps avec leurs parents en les appelant.
Enquête Samsung 2014
Outre la communication, les appareils électroniques et domestiques sont les plus fréquemment utilisés pour les divertissements :

– Près des deux tiers des sondés (62 %) déclarent qu’ils ont déjà joué à un jeu ou téléchargé une application de divertissement ; un tiers (35 %) regarde régulièrement la télévision via Internet et 28 % lisent des livres, des journaux et des magazines sur leur tablette.

– Les Belges utilisent le plus fréquemment leur téléphone portable pour envoyer des SMS (86 %), prendre des photos (34 %), surfer sur Internet (24 %), envoyer des e-mails (23 %) et vérifier les sites de réseaux sociaux (21 %). Les hommes belges sondés utilisent également leur téléphone portable pour des applications (20,5 %) et l’e-banking (10,8 %), tandis que les femmes l’utilisent pour les réseaux sociaux (24,6 %), les moteurs de recherche (8,7 %) et l’enregistrement de vidéos (4,1 %).

– Lorsqu’ils utilisent des appareils pour regarder la télévision, des vidéos et des films, les sondés européens le font en moyenne une heure et huit minutes par jour. Par ailleurs, ils consacrent une heure et quatre minutes au téléchargement de films, 55 minutes à l’écoute de musique en ligne et 49 minutes au téléchargement de musique.

Autres informations intéressantes :

* Chaque année, les ménages européens dépensent en moyenne 573 € pour des ordinateurs fixes et portables, 512 € pour des télévisions, 390 € pour des équipements de cuisine, 385 € pour des équipements de nettoyage et 224 € pour des téléphones portables.

* Une nouvelle tablette est généralement achetée pour être offerte en cadeau. En revanche, nous achetons une nouvelle télévision et un nouveau téléphone portable parce que nous voulons de meilleures performances ou parce que l’appareil actuel ne fonctionne plus bien. Les consommateurs acquièrent également un nouvel appareil mobile parce qu’ils en veulent un qui soit plus léger.

* La technologie a également un impact sur les relations ; les sites de réseaux sociaux nous aident à communiquer plus avec ceux qui nous sont chers. Toutefois, 7 % des sondés ont déclaré avoir déjà rompu au moyen d’un SMS, 17 % par téléphone et 3 % avec un e-mail.

* 17 % des femmes jouent quotidiennement à des jeux sur leurs appareils mobiles et 26 % des femmes encouragent les autres membres du ménage à jouer également à des jeux. Lors d’une journée de jeu ou de divertissement typique, 11 % des femmes sondées passent plus d’une heure à jouer, 21 % y consacrent entre 30 et 60 minutes, tandis que près de 29 % jouent entre 15 et 30 minutes.

Koen Dekoning, Corporate communications Manager chez Samsung Belux, indique: « La vie a changé, elle est devenue plus rapide, plus remplie et plus fragmentée que jamais, mais nous éprouvons toujours le besoin de parler avec les personnes qui nous sont chères. La technologie a certainement un impact sur nos vies, mais plus que jamais, nous l’utilisons pour faire ce qui a toujours été important pour nous. Chez Samsung, nous investissons massivement dans la recherche afin de connaître l’utilisation des produits et de découvrir les futurs besoins et valeurs des gens. Nous cherchons de nouvelles manières d’améliorer les interactions de nos clients avec les nombreux appareils technologiques présents dans leurs vies, afin de les rendre encore plus simples et conviviaux. »

 

 

Catégories
Actualité Enquête Facebook Google Internet

Vous emportez votre PC en vacances? Pour quoi faire…?

L’information vient de France, mais on peut supposer que les résultats ne seraient pas très différents chez nous.

Selon une étude menée par  Crucial.fr et l’institut EasyPanel, il apparaît que les Français qui emmènent leur ordinateur avec eux durant leurs congés d’été l’utilisent pour :

  • Surfer sur Internet (80%)
  • Les loisirs comme regarder des films, écouter la musique ou faire des jeux (58%)
  • Sauvegarder et retoucher les photos de vacances (31%)
  • Planifier et organiser leur voyage (25%
  • Travailler (20%)

Arrêtez donc d’admirer ou de plaindre vos collègues qui fanfaronnent ou se plaignent en prétendant ne pas pouvoir partir en congé sans emporter leur PC comme si leur rôle était déterminant à la survie de l’entreprise! 20% qui travaillent et pas un de plus!

Et que font-ils?

Plus de la moitié des répondants (57%) utilise l’ordinateur quotidiennement: 40% pour moins de 30 minutes, 43% entre 30 minutes et une heure, et 17% pour plus d’une heure. Les emails leur manquent le plus (50%), avec plus de la moitié qui envoie entre 1 à 10 emails pendant les vacances, suivi par Facebook (20%) et Google (17%).