Catégories
Actualité Economie

Des puces américaines bientôt chinoises ?

Micron logoIl y a le fait, il y a le symbole, et… L’entreprise chinoise Tsinghua Unigroup serait prête à déposer un chèque de 23 milliards de dollars pour s’offrir le fabricant de processeurs américain Micron Technology. Depuis 2 ou 3 ans, ce dernier rencontre des difficultés qui l’ont amené à plusieurs vagues de licenciements et de fermetures. de son côté, Tsinghua Unigroup ne semble pas avoir de problèmes de liquidités. Elle appartient pour 51% à la Tsinghua University (ou THU) et à 49% à un fonds d’investissement chinois, leBeijing Jiankun Investment Group. Ce dernier est souvent perçu comme le bras de Pékin pour permettre à la chine de rattraper son retard sur le marché des processeurs et autres semi-conducteurs.

Si l’opération devait se concrétiser, ce serait donc à la fois un énorme rachat (la plus grosse opération de rachat d’une entreprise occidentale par une entité chinoise), une importante prise de contrôle dans un secteur aussi sensible que celui des nouvelles technologies et un puissant symbole (la Chine qui avale une partie du « patrimoine » américain). Ce serait aussi et surtout une opération stratégie-économico-politique susceptible de faire lever bien des sourcils du côté de Washington.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.