Catégories
Actualité Apple iPhone Nokia Samsung Smartphone

Galaxy S4: des nouveautés essentiellement logicielles

Samsung Galaxy S4Après une belle campagne de buzz, Samsung a donc dévoilé à New York le Galaxy S4, la nouvelle version de son smartphone haut de gamme.

« Je ne suis pas satisfait de nos ventes aux États-Unis » a indiqué J.K. Shin, responsable de la division téléphonie mobile pour justifier le choix de la ville américaine. C’est que, au pays de l’oncle Sam, le plus grand vendeur de smartphones reste Apple. Et on connaît la rivalité qui oppose les deux entreprises. Entre elles, c’est désormais une course à la nouveauté. Le successeur de l’actuel iPhone 5 ne serait pas attendu avant juin? En dévoilant sa nouvelle vedette dès maintenant, Samsung s’attire les feux des projecteurs et se positionne en leader sur le plan de l’innovation. Reste que, pour les deux concurrents, ce match poursuite se complique d’année en année. Communication 2.0 et création de buzz oblige, chacun de leur lancement est désormais précédé et entouré de rumeurs laissant espérer une nouvelle révolution. Impossible de réinventer la roue à chaque sortie! Depuis l’authentique séisme du secteur initié par le premier iPhone voici 6 ans déjà, les écrans se sont agrandis, leur définition améliorée, la sensibilité du capteur photo augmentée,… mais au-delà de l’une ou l’autre véritable nouveauté – comme le système de commande vocale Siri chez Apple – le principe global des appareils est resté le même. Samsung allait-il répondre à l’attente?

Malgré des relations avec Google que l’on dit tendues – l’entreprise américaine s’inquiéterait de la forte montée en puissance du géant coréen -, l’appareil reste fidèle au système d’exploitation Android (un mot qui, comme lors des dernières présentations de smartphones par Samsung ne sera jamais prononcé: s’agit-il d’éviter de se faire confondre avec les autres adeptes de ce système d’exploitation, de mettre l’accent sur une « expérience Samsung », de préparer discrètement l’arrivée d’un système d’exploitation spécifique,…?) et ne change guère sur le plan esthétique: il est un peu plus fin et léger que son prédécesseur tandis que la coque arrière est toujours en plastique. Par contre, il devient possible de remplacer la batterie. Bonne nouvelle!

L’écran Super AMOLED gagne légèrement en taille et peut désormais réagir à un mouvement de la main sans contact physique. Comme les rumeurs le laissaient supposer, le Galaxy S4 reconnaît les mouvements oculaires: il peut interrompre la lecture d’une séquence vidéo si l’utilisateur détourne son regard. C’est d’abord sur cet aspect logiciel, et surtout la partie photo, qu’ont porté les efforts de Samsung. En permettant d’animer une partie d’une image tout en laissant le reste fixe, le Coréen exploite une technologie proche de celle de Scalado (entreprise rachetée par Nokia qui en a utilisé la spectaculaire technologie sur le Lumia 920).

Le Galaxy S4 permet aussi d’incruster dans l’image capturée par la caméra avant une photo prise par la caméra arrière (autrement dit, le plus souvent: la tête du photographe). Doté d’une puce NFC, le nouveau joujou de Samsung pourra créer deux environnements d’utilisation: l’un privé, l’autre professionnel et sécurisé (comme sur le nouveau BlackBerry Z10). On retiendra encore un système de traduction, une fonction de télécommande pour le téléviseur et une autre dédiée à l’entraînement de sport. Une gamme d’accessoires l’accompagnera.
Au final, on se retrouve avec un appareil bourré de technologies spectaculaires qui vont faire saliver les geeks (on est cependant curieux de savoir combien de personnes les utiliseront réellement…). En dépit des qualités de son « One », HTC va avoir de grosses difficultés à le vendre. Quant à Sony, qui prépare semble-t-il, un appareil digne de figurer dans la cour des grands, il devra faire fort pour surpasser ce que vient de présenter le géant coréen. Reste la question d’Apple et son futur iPhone 5s ou iPhone 6: va-t-on assister à une surenchère de possibilités et de fonctionnalités ou…?
Le Galaxy S4 est annoncé dans le commerce vers la fin avril. Le prix n’a pas été communiqué. Il devrait cependant avoisiner celui du Galaxy SIII à son lancement et donc avoisiner les 650, voire 700€.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.