Catégories
Acer Google Samsung

Le Chromebook? Pas en Belgique!

Le début de l’invasion des Chromebooks est prévue pour la mi-juin, tant aux Etats-Unis qu’en Europe. Enfin… presque partout, en Europe.

Que ce soit du côté d’Acer ou de Samsung, les deux premiers fabricants à avoir annoncé le lancement de modèles de ce nouveau concept, l’absence de réponse des filiales belges laisse planer le doute, tant au niveau de la date de lancement que du prix. On ose espérer que ce flou n’est pas lié à l’emplacement géographique des quartiers généraux des filiales Benelux: tant pour Acer que pour Samsung, les QG sont basés aux Pays-Bas. Ces entreprises seraient-elles dès lors plus prioritairement intéressées par le marché néerlandais? La commercialisation des Chromebooks, il est vrai, sera souvent liée à un partenariat avec un opérateur, ce qui va obliger à des accords nationaux et au coup par coup.

Mais c’est quoi, un Chromebook? Voyez d’abord la présentation qu’en fait Google. En gros, il s’agit d’un ordinateur fonctionnant sous Chrome OS et qui s’inscrit entièrement dans l’ère du ‘cloud computing’. La sauvegarde des données ne se fait pas sur une mémoire interne (disque dur ou SSD) mais sur un serveur de Google accessible en ligne. De même, il n’est plus question d’installer des logiciels – fortiori au départ d’un CD-Rom – : toutes les applications sont basées et utilisables via le navigateur Chrome de Google. L’accès Internet étant requis de façon quasi permanente, chaque Chromebook disposera au minimum d’une connexion Wi-fi, maisaussi le plus souvent d’une connexion 3G.

Cette conception particulière se traduit par un temps de démarrage particulièrement court: 8 secondes.

Mais si on en parle comme de Chromebooks, ces ordinateurs seront avant tout des « Google PC ». Ils fonctionneront avec le système d’exploitation de Google, surferont avec le navigateur de Google, utiliseront Google Docs, Gmail ou encore Google Calendar sans parler de Google Music.

A première vue, on aura des ordinateurs moins puissants que ceux qui tournent aujourd’hui sous Windows ou MacOS, mais dont l’avantage sera de pouvoir disposer d’un espace de stockage qui pourrait être très important sinon illimité et d’un accès à ses données à peu près partout… pour autant que vous disposiez d’une connexion Internet.

On notera encore que, aux Etats-Unis, des formules de location mensuelle vont être proposées et que les prix de vente devraient y être de 429 dollars (Wi-Fi uniquement) ou 499 dollars (Wi-Fi + 3G) pour le modèle Samsung, et de 349 pour la version Wi-Fi de Acer. Le prix de la version 3G n’est pas encore connu.

Les deux modèles se distingueront aussi au niveau de la taille de l’écran (12,1 pouces pour Samsung, 11,6 pour Acer), de la résolution (1280 x 800 chez Samsung, 1366 x 768 chez Acer), du poids (1,48kg contre 1,34kg) et de l’autonomie (8,5 heures pour Samsung contre 6 heures pour Acer).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.