Catégories
Actualité

Apple Watch: le temps, c’est de l’argent

399€ pour une montre, surtout un modéle de sport, c’est loin d’être exceptionnellement cher. Le moins coûteux des modèles d’Apple Watch intègre un capteur d’activité et un cardiofrequencemètre (sans nécessiter de ceinture abdominale). Si l’on tient compte de toutes les autres possibilités de l’objet, on serait presque tenté de dire:  » C’est un bon prix ». Évidemment, si l’on considère le modèle de luxe, qui démarre à 11.000 euros, la perspective est différente.

Il n’existe aujourd’hui aucune autre smartwatch comparable à la dernière création d’Apple. Pas une. Aucun fabricant n’a pensé, analysé, réfléchi à autant d’aspects que les équipes réunies autour du successeur de Steve Jobs. Cela en fait-il automatiquement un must? Non. Mais c’est peut-être là que l’on va pouvoir réellement voir si l’esprit du défunt lui a survécu. Plusieurs aspects – la qualité apparente du produit, le nombre d’applications disponibles,… – laissent penser que c’est le cas. Mais cela ne suffit pas à lever tous les doutes.

Le premier tient à l’autonomie. Nous n’avons pas pour habitude de recharger nos montres. Il faudra s’habituer. On annonce une autonomie de 18 heures. Dans la réalité, il est légitime de penser que ce sera moins. Mais combien? 16 heures, 14 heures? Tout résultat inférieur suffirait à tuer le produit.

Et puis, il y a le rythme de renouvellement du produit. Apple est parvenue à ce que certains changent de smartphone à chaque sortie d’un nouvel iPhone. Le même processus va-t-il se reproduire? Le modèle qui va être commercialisé au cours des prochaines semaines – pas en Belgique – verra-t-il arriver un successeur à la fin de l’hiver 2016? Un modèle plus fin, doté d’une meilleure autonomie,…? Le consommateur moyen est-il prêt à changer de montre tous les ans… même s’il a payé plus de 10.000 euros…?

Le troisième point est tout simplement celui de l’utilité. Pour convaincre une personne des atouts de l’iPad, il suffisait de lui mettre la tablette entre les mains pendant quelques jours, quelques heures ou même quelques minutes. L’Apple Watch risque d’apparaître davantage comme un gadget pour geek, pour (grand) enfant gâté, ou pour m’as-tu-vu. Les premiers retours d’expérience des utilisateurs seront peut-être décisifs.

Quelques questions, parmi beaucoup d’autres. A suivre au cours des prochaines semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.