Catégories
Actualité MWC

FlexEnable prépare les écrans de demain

FlexenableA côté des impressionnants stands des géants des télécoms, le Mobile World Congress est aussi une plateforme exceptionnelle qui permet à des PME du monde entier de venir présenter leur entreprise, leurs idées et leurs travaux. FlexEnable fait partie de celles-là. On n’en parlera pas dans les médias traditionnels. C’est qu’on ne conçoit pas ici de smartphone rutilant, ni de « wearable » révolutionnaire. Non, ici, on se contente de préparer le futur. En développant des technologies qui seront ensuite revendues aux fameux géants, à charge pour eux de les intégrer dans les produits grand public. Et ce jour-là, bien souvent, le consommateur ignorera complètement que son smartphone américain, coréen, chinois ou japonais utilise une technologie développée du côté de Cambridge. C’est là que, avec les cinquante autres membres de l’équipe, Vincent Barlier travaille notamment sur les écrans flexibles: FlexEnable prépare les écrans de demain.

L’une des pistes consiste à remplacer le silicium – rigide et cassant – des semi-conducteurs par du graphène, un matériau de carbone très flexible, découvert voici un peu plus de dix ans. Ce qui a valu à ses auteurs, Andre Geim et Konstantin Novoselov, d’emporter le prix Nobel de physique en 2010. On le dit conducteur d’électricité, léger, imperméable,… Des caractéristiques telles qu’elles permettent d’envisager de vastes champs d’applications.

Le résultat, tel qu’il est dévoilé sur le stand de la PME britannique à Barcelone, ce sont des écrans qui ressemblent à une feuille de plastique que l’on pourrait – par exemple – s’entourer autour du bras. « Une fine feuille de PET, le plastique des bouteilles que l’on trouve dans le commerce« , précise Vincent Barlier. A ce stade, la résolution permise est modeste. Mais, chez Flexenable, on se dit confiant de pouvoir arriver à monter vers des résolutions de 300 à 400 ppp. Autre atout de la technologie: elle supporte la lecture d’empreintes digitales. La révolution est en marche.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.