Catégories
Actualité Galaxy Samsung Smartphone

Avec le Galaxy S9, Samsung conforte ses acquis

Secrètement, certains espéraient que Samsung dévoilerait ce soir un téléphone pliable ou révolutionnaire par tel ou tel aspect, mais le nouveau Galaxy S9 marque d’abord une évolution du Galaxy S8. Et sa présentation, en prélude à l’ouverture du Mobile World Congress 2018, vient essentiellement confirmer l’ensemble des informations qui avaient fuité ces dernières semaines.

L’entreprise coréenne est adepte du « On ne change pas une formule qui gagne« . En Belgique, les ventes du Galaxy S8 et du S8+ ont enregistré une augmentation des ventes de 16% par rapport aux S7 et S7+. Et les responsables de Samsung ont bon espoir de maintenir la tendance cette année avec leurs successeurs. Avec le Galaxy S9, le design est globalement maintenu, la taille globale légèrement diminuée. L’appareil tient bien en main.

Dolby Atmos au programme
Un écran Super Amoled de 5,8 pouces pour le Galaxy S9 tandis que le Galaxy S9+ hérite d’une dalle de 6,2 pouces. Chacun voit sa bordure supérieure et inférieure légèrement réduite. Rien de très spectaculaire. Par rapport aux modèles précédents, on note un rendu stéréo enrichi d’une meilleure spatialisation (résultat d’une collaboration avec AKG et le support de Dolby Atmos) et un lecteur d’empreintes digitales toujours situé sur la face arrière, mais mieux positionné, juste sous le capteur photo.

Un super ralenti en vidéo
La photo, précisément, parlons-en: le capteur Super Speed Dual Pixel est « doté d’une puissance de traitement dédiée et d’une mémoire capable de combiner jusqu’à 12 images en une prise de vue« . Et puis il y a le Super slow motion, qui permet de capturer des vidéos dynamiques au ralenti. Avec ce système, qui capte 960 images par seconde, 0,2 seconde se traduisent par environ 6 secondes en lecture. C’est un concept qu’on avait déjà découvert sur le Xperia XZ de Sony voici un an. Le résultat peut être spectaculaire et exporté en gif pour envoyer à ses amis. Le Galaxy S9 n’embarque qu’un seul appareil photo (12 MP) tandis que le Galaxy S9+ est doté d’un second, également 12 MP, mais avec une optique grand-angle dont l’ouverture peut varier mécaniquement.

Avec la fonction d’intelligence artificielle Bixby Vision, il est possible d’obtenir la traduction immédiate d’un texte affiché (par exemple un menu, au restaurant), rien qu’en le sélectionnant via la fonction photo. On notera encore que les deux nouveaux Galaxy surfent sur la vague des Animojis d’Apple avec les AR Emojis. L’idée consiste à se créer un petit personnage virtuel dont le visage sera censé ressembler à celui de l’utilisateur. On pourra alors se composer une vingtaine d’expressions personnalisées qui reprendront les sentiments traditionnels des émoticônes et les exporter ici encore sous forme de gifs que l’on pourra envoyer à ses contacts.

Rapportez votre ancien smartphone
849€ pour le Galaxy S9 (163 gr.) et 949€ pour le Galaxy S9+ (189 gr.): tels sont les prix des versions 64 Go des deux modèles. Une version 256 Go sera aussi disponible, mais le consommateur aura peut-être intérêt à opter pour la version de base et à augmenter sa mémoire à l’aide d’une carte microSD (jusqu’à 400 Go). A noter que, en Belgique, en tout cas, Samsung entend une action de type « global trade-in ». Le consommateur qui rapportera un smartphone lors de l’achat d’un nouveau Galaxy recevra 100€ en plus de la valeur résiduelle de son ancien téléphone. Condition? Commander avant le 15 mars. Les précommandes sont ouvertes dès aujourd’hui, le début de la commercialisation attendu pour le 16 mars.

Samsung Belgique prévoit de vendre environ 2 Galaxy S9 pour un Galaxy S9+.

On notera enfin que les deux smartphones bénéficient d’un indice IP68, sont dotés d’une prise jack et pourront utiliser le nouveau DeX Pad.

Une réponse sur « Avec le Galaxy S9, Samsung conforte ses acquis »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.