Catégories
Actualité Dyson Electroménager

Le Dyson Cyclone V10 veut couper le fil de l’aspirateur traineau

« Le nouveau Dyson Cyclone V10 est à même de remplacer n’importe quel aspirateur traineau« . James Dyson, le fondateur de l’entreprise britannique, est connu pour ses propos « cash ». Il a pour lui une réussite commerciale qui fait des envieux: son chiffre d’affaires a atteint le résultat record de 3,5 milliards de livres (3,9 milliards d’euros) en 2017. Une progression de 40 %  par rapport à l’exercice précédent. On en connait qui se satisferait volontiers de la moitié!

Parallèlement à son approche marketing très personnelle, Dyson peut s’appuyer sur un important budget de recherche et développement: il dépasserait le million d’euros par jour. De quoi payer des ingénieurs, beaucoup d’ingénieurs. Certains – les derniers arrivés – préparent l’entrée de Dyson sur le terrain de la voiture électrique et travaillent notamment sur une batterie qui pourrait changer la donne. Mais la plupart travaillent sur… l’air.

Rappelez-vous les produits de la marque: des sèche-mains, un sèche-cheveux et puis des aspirateurs… sans sac. C’est d’ailleurs comme cela que Dyson s’est fait connaître. Au début, ses concurrents – des géants de l’électroménager – se sont moqués. Et puis, ils ont suivi le mouvement. Et aujourd’hui, tous – même Miele – proposent des aspirateurs sans sac.

A l’image d’Apple, Dyson n’invente pas de nouveaux appareils, mais il les revisite et propose de nouvelles approches. La dernière en date est le Dyson Cyclone V10. Un aspirateur sans fil « doté de la puissance d’aspiration d’un aspirateur traineau« . Derrière cet ambitieux credo, il y a d’abord un nouveau moteur numérique. D’un poids pratiquement divisé par deux par rapport à son prédécesseur (Dyson V8), il offre une puissance de 2000 tours par seconde, jusqu’à 125 000 tours/minute. Rajoutez-y un nouveau circuit – désormais linéaire (il augmente de 20% le nombre d’air watts d’aspiration et crée un très pratique mécanisme de vidage du collecteur) – pour l’air aspiré, de nouveaux composants (l’acier n’étant plus assez résistant à ce niveau, il a fallu recourir à un autre matériau: de la céramique),…

« Le moteur numérique Dyson V10 est intelligent et s’adapte en permanence pour garantir une performance maximale : il reconnaît son altitude, la pression barométrique, la température et pourrait même prévoir le temps. Grâce à ses capteurs de pression, il sait si vous êtes à l’étage ou au rez-de-chaussée. De fait, il est suffisamment sensible pour reconnaitre l’écart d’altitude entre la table et le sol. Il utilise ces informations pour s’adapter en un instant et générer des performances constantes, quelle que soit la pression de l’air. Ainsi, ses performances seront identiques que vous soyez dans une ville située en altitude comme Mexico, ou dans une ville située au niveau de la mer, telle qu’Amsterdam« .

200 km/h
Selon l’entreprise britannique, le nouvel aspirateur Dyson Cyclone V10 aurait « la puissance d’aspiration la plus élevée de tous les aspirateurs balais sans fil en utilisation« . Comme d’habitude, le look de l’appareil traduit les technologies et la puissance annoncée: le design souligne les 14 cyclones disposés autour de l’axe central de l’appareil et qui permettent au flux d’air de se déplacer à l’intérieur du cyclone jusqu’à 200 km/h.

Parallèlement à la puissance, les ingénieurs de Dyson ont travaillé sur la batterie afin d’en diminuer le poids tout en augmentant l’autonomie. Elle passerait ici à 60 minutes. Mais ce chiffre n’est pas à prendre à la lettre: tout dépend de la façon dont on utilise le Dyson Cyclone V10, de la puissance demandée au moteur, des accessoires utilisés, etc. Et puis, il y a ces petits détails qui permettent d’économiser l’énergie. Pas de bouton on/off, par exemple, mais une gâchette que l’on maintient enfoncée uniquement pendant qu’on aspire. La relâcher coupe automatiquement le moteur.

Le résultat, selon Dyson, c’est que cet aspirateur sans fil – plus léger que le précédent – disposerait des atouts suffisants pour nettoyer un appartement ou une maison. En un mot comme en cent: pour remplacer un aspirateur traineau. Avec évidemment la facilité du sans fil et tous les avantages qui y sont liés: pas besoin de se mettre à quatre pattes pour rechercher une prise de courant sous un meuble, pas de risque de se faire mal au dos en remorquant un lourd appareil d’une pièce ou d’un étage à un autre et un système que l’on peut utiliser aussi bien pour avaler une toile d’araignées au plafond que des poils de chien sur un tapis, des miettes sur le carrelage ou la poussière dans la voiture.

Les ingénieurs britanniques affirment aussi avoir pris en compte le filtrage de l’air. Selon eux, des modèles du commerce « peuvent rejeter la poussière, les allergènes et les bactéries dans l’air que vous respirez« . Ils ont dès lors disposé deux filtres – avant et après-moteur – autour du moteur en une seule unité étanche, « afin d’augmenter la filtration dans l’ensemble de l’appareil, de capturer 99,97 % d’allergènes d’à peine 0,3 micron et de rejeter un air plus propre« .

Fourni avec de nombreux accessoires (mais pas d’information quant à l’usage prévu pour chacun), le nouveau Dyson Cyclone V10 est en vente dès aujourd’hui à partir de 529€, la version la plus complète (3 brosses motorisées et 3 accessoires) étant quant à elle vendue 629€.

 

 

 

Une réponse sur « Le Dyson Cyclone V10 veut couper le fil de l’aspirateur traineau »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.