Catégories
Actualité TV

Molotov veut faire éclater la TV de papa

Cela fait des mois qu’on en parle. Et il n’est pas encore là. Mais on avance: aujourd’hui, les responsables de Molotov présentent leur service de distribution de chaînes de télévision au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. Oui, c’est en France. Mais si, comme tout semble l’indiquer, le projet décolle, la Belgique sera « impactée », comme on dit en franglais. Tôt ou tard. Pour rappel, les gens derrière Molotov sont tout sauf des amateurs: JeanDavid Blanc (fondateur d’AlloCiné), Pierre Lescure (fondateur de Canal+), Jean-Marc Denoual (TF1) et Kevin Kuipers (AlloCiné, SensCritique, GameKult). Bon alors, Molotov, c’est quoi? Voici la présentation qu’en font ses créateurs:

« De la télévision fixe à la télé “mobile” partout, sur tous les écrans
A l’instar d’un distributeur de télévision, Molotov offre l’accès aux chaînes de télévision en Direct et en Télévision de Rattrapage (Replay), et permet le “bookmark des programmes”, un savant mélange de notifications, d’information et d’enregistrement des programmes à l’avance (les programmes sont alors stockés dans un “espace personnel” mis à la disposition de l’utilisateur par la plate-forme, équivalent virtuel du disque dur intégré des box).

Cette spécificité permet à Molotov d’être disponible partout : l’utilisateur peut accéder à son espace de télévision depuis n’importe quel écran, ce qui lui donne le loisir de retrouver sa programmation, ses “bookmarks”, ses préférences, ses chaînes payantes, comme il le souhaite. La “télé” n’est plus “attachée à un mur”, mais, libérée de son fil, se met à la disposition du téléspectateur où qu’il soit et quel que soit l’écran qu’il utilise (Smartphone, Ordinateur, Tablette, TV connectée). A l’instar de Deezer, Spotify ou Netflix, l’utilisateur dispose d’un identifiant et d’un mot de passe pour retrouver son univers.
 
Une présentation très visuelle
Les concepteurs de Molotov se sont attachés à imaginer une présentation la plus visuelle et intuitive possible : pas de “grilles de programmes”, mais des visuels illustrant chaque émission. Ainsi, chaque programme est représenté par une affichette qui permet instantanément de visualiser ce dont il s’agit (et non une image tirée du flux vidéo). Un enfant qui ne saurait pas lire pourrait s’y retrouver et lancer son dessin animé préféré.
 
MolotovUne navigation intuitive, une découverte améliorée
La navigation se fait par exemple par chaîne, par type de programme, ou par ceux qui les incarnent (animateurs, journalistes, acteurs, invités d’émissions, personnalités historiques…). Les programmes en direct ou en télévision de rattrapage se marient les uns avec les autres de manière originale : plus besoin d’aller dans un menu spécifique pour passer du Replay au direct, ou à la programmation future.
Le moteur de recherche est instantané et a été particulièrement travaillé : quel que soit le mot clé entré (même un début de mot), le système retrouve un programme ou une personnalité (acteur, présentateur, journaliste, invité d’émission, un sujet ou la nature (genre) d’un programme). Tapez “documentaire scientifique” et Molotov affiche instantanément l’ensemble des programmes correspondant, qu’ils soient disponibles en Replay, en live ou dans une programmation future prêt à être enregistré et quelle que soit la chaîne qui la diffuse. Entrez le nom d’un acteur, même avec une faute d’orthographe, et celui ci est instantanément retrouvé avec la programmation associée.
 Ce mode de présentation et de navigation permet à l’utilisateur de découvrir des programmes dont il n’aurait même pas imaginé l’existence, ou à coté desquels il aurait pu passer.
 
La maîtrise de l’espace et du temps : l’utilisateur aux commandes
Molotov utilise l’espace de stockage virtuel du téléspectateur afin de lui redonner le contrôle de son temps. Par exemple lorsqu’il commence à regarder un programme, Molotov lui permet d’en enregistrer la fin pour plus tard (et ce de manière transparente quelque soit l’écran utilisé). Également, en cliquant sur “Suivre” sur une affichette (celle d’une émission ou d’une personnalité) les programmes correspondant sont automatiquement conservés dans son espace personnel une fois leur diffusion à l’antenne pour pouvoir être regardés plus tard. Cette fonctionnalité est automatisée pour les programmes récurrents (idéal pour ne plus manquer les épisodes d’une série ou d’une émission de flux). Enfin, les programmes diffusés en live disposent d’une fonction “retour au début” : pratique lorsque l’on arrive au milieu d’une émission et que l’on en a manqué le début.
 
Des interactions judicieuses, même hors connection
Lorsqu’un programme est “bookmarké”, Molotov notifie l’utilisateur (par email ou notifications sur son smartphone) juste avant que le programme passe à l’antenne, ou dès que celui ci a été enregistré. Vous adorez Jean Gabin ? “Suivre” vous alertera dès qu’un programme (film ou documentaire) le concernant passe à la télévision, même si vous n’êtes pas connecté. Une personnalité est invitée dans une émission (chanteur, homme politique, acteur) ou est le sujet d’un documentaire (personnage célèbre), ou l’interprète d’un concert (musicien, compositeur, chanteur), le système alerte automatiquement l’utilisateur.
  
Des fonctionnalités sociales intégrées de manière “organique”
Les utilisateurs entre eux peuvent aussi partager leur expérience télévisuelle. Molotov a imaginé toute une série de fonctionnalités sociales intégrées de manière organique au sein même de l’expérience de navigation (et non pas sur un “second écran”) . Par exemple, en cliquant sur “j’aime ce programme”, l’utilisateur en informe son graph social (ses “amis Facebook” par exemple) ; les programmes préférés de ses amis apparaîtront également sous forme de sélection sur sa page d’accueil.  D’autres fonctionnalités, basées sur les réactions en temps réel ou d’information plus précises au sein même du programme seront déployées au fur et à mesure.
 
Axé sur l’instant télévisuel et le renouvellement perpétuel des programmes de télévision
L’organisation même de Molotov s’appuie sur la programmation des chaînes. Pas d’ “algorithmes de recommandation” : Molotov s’appuie sur la grille de programmation des chaînes, et le renouvellement perpétuel des programmes de télévision. “L’instant télé” est ainsi mis en valeur, donnant par exemple en page d’accueil une place centrale à ce qui “vient de commencer”. Cela redonne à la programmation télévisuelle une forme “d’urgence”, de média de l’instant. La “recommandation” apparaît également, mais plutôt sous forme de “suggestion” en bas de page d’accueil, afin de créer une sorte de sérendipité complémentaire pour ajouter encore à la découverte.
 
Richesse exceptionnelle de la télévision
La programmation en renouvellement perpétuel apporte une diversité exceptionnelle, mise en perspective par l’ergonomie proposée par Molotov. Le téléspectateur dispose d’un outil lui permettant d’en apprécier la richesse et la diversité. Molotov met ainsi à la disposition du téléspectateur une offre de programmation gigantesque, représentant des dizaines de milliers de d’émissions en perpétuel renouvellement, exposées de manière simple, visuelle et ludique
« .
Dans un premier temps, Molotov devrait être disponible sur le web, avant de se déployer sur les smartphones, tablettes et les téléviseurs connectés.On ignore encore quand il sera lancé et à quelles conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.