Catégories
Actualité Jouet Robot

Zoomer, le chien qui n’aime pas les os

ZoomerVous vous souvenez d’Aibo, le chien-robot que Sony avait lancé voici une quinzaine d’années? D’une certaine manière, Zoomer peut être considéré comme son fils spirituel. C’est un jouet qui réagit à la voix et aux gestes, mais est aussi présenté comme pouvant apprendre. Qu’en est-il?

Ce petit animal de 30 cm de long (de la truffe au bout de la queue) est doté de nombreux axes rotatifs qui lui permettent de bouger de multiples façons: les pattes, le corps ou la tête. Au départ, il convient de charger sa batterie interne à l’aide du câble USB fourni. L’opération prend environ une heure. Cette charge lui assure une autonomie de 20 à 30 minutes. Mais si le robot/jouet donne des signes d’épuisement, il ne faut pas se précipiter et le recharger: le fabricant conseille d’attendre de dix à quinze minutes pour laisser la batterie refroidir avant de la recharger.

Avant de « lancer » Zoomer, on déplace le curseur situé sous son ventre: la position du milieu permettra à l’animal de « comprendre » le français. Cela, du moins, si vous avez acheté le modèle ad hoc. En Belgique, il y a deux versions dans le commerce: l’une acceptant l’anglais, le français et l’espagnol, l’autre compatible néerlandais, italien et allemand. Mieux vaut vérifier avant l’achat!

Le manuel d’emploi indique « Appuyer sur le dos de Zoomer pour lui faire exécuter une action au hasard« . Effectivement, le toutou cybernétique réagit au quart de tour et se lance dans une succession de mouvements en tous sens, de déplacements (ses pattes sont des roues) et de sons. Le mode d’emploi explique comment faire en sorte que l’animal s’assoit, aboie, donne la patte ou fasse le mort, parmi de nombreuses options possibles. Il faut du temps et de la patience, mais, progressivement,…

Reste à savoir si les enfants – à partir de cinq ans – qui constituent le public-cible principal pour ce jouet (prix moyen constaté: 100€), accepteront les erreurs ou les absences de compréhension de la petite bête. De ce point de vue, Zoomer pourrait constituer un test intéressant. Si l’enfant n’est pas prêt à apprendre à un « robot », le serait-il davantage pour un vrai chien?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.