Catégories
Apple

AirTag, Apple TV, iMac, iPad Pro: le point sur les annonces d’Apple

20 avril 2021 – En ce printemps, les nouveautés d’Apple se ramassent à la pelle: iMac, iPad Pro, Apple et TV et même – enfin! – l’AirTag.

Passons sur la nouvelle couleur – violet – offerte à l’iPhone 12. Dans sa présentation de printemps – virtuelle et, c’est rare, en extérieur -, Tim Cook a dévoilé une série de nouveautés et d’avancées technologiques qui devraient permettre à l’entreprise de faire à nouveau tintinnabuler son tiroir-caisse.

Avec l’AirTag, plus besoin de chercher

Voilà près de trois ans que l’on évoquait l’arrivée chez Apple de l’AirTag. L’idée de cette balise de localisation? L’attacher à un objet (un sac, des clés,…) pour le retrouver facilement via l’application Localiser d’un appareil Apple. Le concept n’a rien de nouveau: voilà des années que d’autres fabricants le proposent. Mais évidemment, ici, c’est plus « sexy ». Surtout qu’il est possible, à la commande, de faire personnaliser le sien – ou les siens – par un mot ou un émoji.

Apple AirTag – Pile & face

L’AirTag supporte Bluetooth LE et NFC. Il fonctionne à l’aide d’une pile – son autonomie atteindrait un an – qui pourra être remplacée par l’utilisateur. Ici, on est un peu surpris: pourquoi ne pas avoir intégré une batterie rechargeable par induction? Ce sera peut-être pour la deuxième génération.
La commercialisation est annoncée pour le 30 avril. 35€ pour un AirTag, 119€ pour un lot de 4. Divers accessoires (dont un, au moins, signé Hermès) seront eux aussi proposés.

Apple TV: nouvelle télécommande

Annoncée pour mai, la nouvelle génération de l’Apple TV 4K conserve l’actuel design minimaliste, mais embarque un processeur Apple A12 Bionic. Elle offre la compatibilité HDR, Dolby Vision et Wifi 6. Petite surprise: on pourra calibrer la balance des couleurs de son téléviseur pour les contenus provenant de l’Apple TV 4K. Il faudra pour ce faire utiliser un iPhone qui jouera alors le rôle de sonde.

Mais la principale nouveauté associée touche à la télécommande, enfin revue. Plus épaisse, elle reprend un design dans la lignée de celui de l’iPhone 12 et accueille désormais le bouton d’appel de Siri sur la tranche droite. En face avant, un « clickpad » (une roue tactile comme sur l’iPod d’antan) facilite l’usage et on voit apparaître un bouton d’allumage du téléviseur. D’ailleurs, dans la présentation d’Apple, il est dit que cette télécommande peut remplacer complètement celle de la TV. A vérifier!
Ici encore, pas recharge par induction pour cette télécommande. Mais elle pourra être achetée seule (65€) et serait compatible avec les actuels Apple TV 4K et Apple TV HD.
Le nouvel Apple TV 4K devrait être disponible à partir de la mi-mai. Deux versions: 32 Go (199€) et 64 Go (219€).

L’iMac en fait voir de toutes les couleurs

Le « Hello » de départ rappelait celui qui avait accompagné le lancement du tout premier iMac. On n’a donc pas été surpris de découvrir une nouvelle version de l’ordinateur tout-en-un d’Apple, ni par sa palette de coloris.

Le style est toujours bien présent! Et la technologie aussi. Toujours adepte d’un élégant minimalisme, l’iMac 2021 s’enrichit du processeur Apple M1. Celui qu’on trouve depuis novembre dans les actuels MacBook Air, Mac Mini et MacBook Pro. Cette intégration permet d’affiner l’appareil et de réduire son système de ventilation. Résultat: moins de place (11,5 mm d’épaisseur) et moins de bruit. Le système ne génèrerait que 10 dB. Tout cela pour un écran plus grand, qui passe de 21,5 à 24 pouces.

Apple annonce aussi que ces nouveaux iMac seront équipés de la meilleure caméra (FaceTime HD 1080p) jamais intégrée à un Mac, de trois micros « de qualité studio » (avec un système conçu pour éviter les bruits de fond: Apple sait que le télétravail se fait parfois dans des conditions difficiles!) et de six haut-parleurs. Ces nouvelles machines devraient débarquer mi-mai à partir de 1449€.

L’iPad Pro ne manque pas d’air

La durée de la présentation de chaque produit traduit-elle son importance? Dans ce cas, la vedette numéro 1 est sans conteste le nouvel iPad Pro. A lui seul, il a monopolisé plus de 20 minutes sur un total d’une heure. Il est vrai qu’il bénéficie d’une impressionnante montée en puissance grâce à l’utilisation du processeur maison M1.

Jusque-là, les différences entre iPad et iPad Pro étaient plutôt réduites. Ici, elles deviennent claires avec jusqu’à 2 To de stockage et 16 Go de Ram ou encore la possibilité d’une version 5G. Et plus encore sur le modèle 12,9 pouces qui accueille un écran miniLED.

Comme les iMac, les nouveaux iPad Pro sont incontestablement de séduisants produits. Ils sont attendus en magasin au cours de la deuxième quinzaine de mai. Les prix démarrent à 899€ (version 11 pouces, Wi-Fi) et peuvent aller jusqu’à… 2599€ (version 12,9 pouces, 5G avec le max de mémoire).

Et maintenant…

Pour les fans de l’entreprise à la pomme, le décompte redémarre: plus que cinq mois dormir avant la grand-messe de la rentrée. Celle qui, selon la tradition, devrait dévoiler la nouvelle génération d’iPhone et d’Apple Watch. Du côté de Cupertino, coronavirus ou pas, le business roule.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.