Catégories
Sonos

La Ray est la plus petite barre de son de Sonos

11 mai 2022 – Après l’Arc et la Beam (Gen 2), Sonos lance une troisième barre de son: la Ray est la plus compacte et la moins chère du fabricant américain.

Pas de Dolby Atmos

Dans l’ensemble, la Ray reprend un look familier chez Sonos avec une grille à l’avant. Mais il y a les dimensions. 55,9 cm de longueur (environ 10 cm de moins que la Beam) pour 9,5 cm de profondeur et 7,1 cm de hauteur pour un poids de 21,95 kg. Avec de telles caractéristiques physiques, la Ray ne peut en aucun cas concurrencer la Sonos Arc ou les autres barres de son haut de gamme de Sony, Samsung ou encore Sennheiser. D’ailleurs, elle n’est pas compatible Dolby Atmos et ne dispose pas de sortie HDMI. Faut-il en conclure qu’elle est inadaptée à une installation de home cinéma? Pas trop vite!

La plupart des consommateurs dans le monde se contentent des haut-parleurs de leur téléviseur. Ce serait le cas pour 9 téléviseurs de plus de 32 pouces sur 10, selon des statistiques de Futuresource citées par Sonos. On connaît pourtant les difficultés de ces systèmes à permettre une bonne perception des voix et la nécessité de jouer constamment des touches + et – de la télécommande pour adapter le volume en fonction du contenu diffusé. La Ray permettrait de solutionner – ou à tout le moins d’atténuer – ce problème. Son marché potentiel serait donc vaste.
Mais quel est le profil du consommateur visé par la Ray? Et où installer celle-ci? « La Ray peut être utilisée dans n’importe quelle pièce, déclare en substance Brandon Holley, Project Creation Leader chez Sonos. Pour nous, c’est d’abord la taille de l’écran qui va déterminer le choix de la barre de son. La Ray peut accompagner n’importe quel téléviseur jusqu’à 55 pouces. Qu’il s’agisse de la TV principale ou d’un modèle secondaire. »

Pas de HDMI, mais…

On l’a dit, la Sonos Ray est dépourvue de prise HDMI. C’est un câble optique qui permet de la connecter au téléviseur. « Dans le parc installé, on compte beaucoup plus de téléviseurs équipés d’une prise optique que HDMI, souligne Ijze de Vries, Communications Manager chez Sonos Benelux. La prise optique est présente depuis une quinzaine d’années. La Ray peut donc être connectée à davantage de téléviseurs, même anciens« . Parallèlement à un port Ethernet (10/100), la barre de son est équipée d’un récepteur infrarouge afin de permettre sa synchronisation avec la télécommande du téléviseur.

Tradition oblige, la Ray est disponible en noir et en blanc. Elle contient quatre amplificateurs numériques de classe D, deux tweeters et deux mid-woofers. De quoi améliorer le son du téléviseur.
Il est possible d’aller plus loin et de profiter d’un son surround, même s’il n’a pas les effets aériens d’une installation Dolby Atmos. Par exemple en rajoutant à la Ray une paire de Sonos One (229€ pièce) qu’on placera à l’arrière. On peut même envisager le caisson de basses Sonos Sub (Gen 3). Mais attention alors au coût final: il fera grimper la facture de 849€.

La Sonos Ray sera commercialisée à partir du 7 juin au prix de 299€.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.